/sports/fighting
Navigation

«C’est une grosse étape pour moi» -Arslanbek Makhmudov

Arslanbek Makhmudov affronte Jonathan Rice vendredi au Casino de Montréal

Gala Makhmudov vs Rice
Photo PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article


Le poids lourd Arslanbek Makhmudov aura la chance d’accéder à un niveau supérieur de sa carrière, alors qu’il affrontera l’Américain Jonathan Rice, vendredi au Casino de Montréal. 

Le géant russe (7-0, 7 K.-O.) aura l’occasion de mettre la main sur le titre WBC continental des Amériques dans un duel de 10 rounds. Il s’agira de son premier combat de championnat pour un titre mineur de sa jeune carrière. 

« C’est une grosse étape pour moi, mais aussi pour chaque boxeur, a souligné Arslanbek Makhmudov lors d’un entretien avec Le Journal de Montréal après la conférence de presse. C’est un premier pas vers mon objectif de devenir champion du monde un jour. 

Je vais tout faire pour gagner cette ceinture. C’est la mienne. » 

Et le protégé de Marc Ramsay a l’intention de la remporter avec panache. Un knock-out ? Makhmudov n’est pas le style de boxeur à aimer discuter de la façon dont il souhaite terminer le combat. 

« Je veux que ça se passe à ma façon dans le ring, a-t-il précisé. Je sais que Rice a dit qu’il a regardé des vidéos de mes combats, mais il ne me connaît pas vraiment. 

Lorsqu’il entrera dans le ring avec moi, il va comprendre. Je serai prêt à boxer à distance avec lui, mais aussi à l’intérieur. » 

Le doute de Rice 

Son adversaire Jonathan Rice (10-3-1, 6 K.-O.) y est allé d’une drôle d’allocution, dont le thème était le doute. 

« Chaque jour du camp, je me suis levé avec le doute dans mon esprit, a souligné le boxeur de Los Angeles. J’ai travaillé fort au gymnase avec mon entraîneur afin de l’effacer. 

Je me couchais avec moins de craintes. Aujourd’hui, je peux dire que je suis prêt et excité pour mon duel contre Makhmudov. C’est une chance unique et je compte bien la saisir. Je veux rapporter cette ceinture dans mes bagages. » 

Du Sparring avec Rivas 

En Rice, Makhmudov aura un défi intéressant pour le développement de sa carrière. Rice est un boxeur ayant un style avec lequel il n’a jamais négocié auparavant. 

« C’est un pugiliste qui est athlétique et qui possède une bonne main droite, a souligné l’entraîneur de Makhmudov, Marc Ramsay. Il a aussi une bonne défensive, alors qu’il esquive bien les coups. » 

Toutefois, dans le petit ring du Casino de Montréal, Rice n’aura pas beaucoup d’espace pour être confortable. Surtout que le représentant d’EOTM a connu un gros camp d’entraînement avec Oscar Rivas et l’Américain Dominick Guinn comme partenaires. 

Guinn est le même qui avait envoyé Jean-François Bergeron au pays des rêves en 2008 dans un gala au Centre Bell. 

« J’ai connu un bon camp et j’ai eu de bons partenaires en Oscar et Dominick, a expliqué Makhmudov. Ça m’a permis d’avoir une très bonne préparation en prévision de ce combat. » 

Le nouveau venu d’EOTM, Andrei Efremenko, fera ses débuts professionnels sur la carte de vendredi. Le promoteur Camille Estephan croit que les amateurs québécois vont l’adorer en raison de son style spectaculaire. 

 

Sur le même sujet