/sports/hockey
Navigation

Les Sharks remportent une victoire controversée

Coup d'oeil sur cet article

Les séries 2019 de la LNH resteront célèbres pour les nombreuses surprises, mais aussi les mauvaises décisions des arbitres. Les Sharks ont gagné le troisième match de la finale de l’Ouest dans la controverse, mercredi à St. Louis.  

Erik Karlsson a marqué le but vainqueur en prolongation en déjouant Jordan Binnington d’un tir entre les jambières. Le gardien des Blues a immédiatement réagi après le but en fonçant vers les arbitres. Il avait bien vu la séquence.  

Sur le jeu controversé, Timo Meier a frappé la rondelle avec son gant vers Gustav Nyquist, qui l’a immédiatement refilée à Karlsson. C’était une passe avec la main en zone offensive. Aucun joueur des Blues n’a touché à la rondelle avant que Nyquist la récupère. Les quatre officiels, Marc Joannette, Dan O’Rourke, Jonny Murray et Matt MacPherson, n’ont pas vu la passe avec la main de Meier.

Après une rencontre au sommet, les quatre officiels n’ont pas changé leur décision. Ils n’avaient pas recours à la reprise vidéo puisque ce type de jeu n’est pas révisable. Une aberration! Les dirigeants de la LNH devront changer ce règlement pour éviter d’autres catastrophes.  

À sa sortie de la glace, Binnington a exprimé sa rage envers les officiels, comme plusieurs autres joueurs des Blues. Dans les gradins, les huées se faisaient entendre. C’était une triste fin à un bon match de hockey.  

Peu importe les complaintes, les Sharks ont triomphé des Blues 5 à 4 au Enterprise Center. L’équipe californienne a ainsi repris le contrôle de la finale de l’Association de l’Ouest 2 à 1.  

Encore Couture  

Les Blues croyaient sortir de ce troisième match avec une deuxième victoire d’affilée. Mais Logan Couture, encore lui, a changé le sort de cette rencontre. Avec seulement 61 secondes à jouer en troisième, l’attaquant a poussé une rondelle libre devant Ryan O’Reilly pour déjouer Binnington.  

Le numéro 39 des Sharks a ainsi marqué son cinquième but en trois matchs seulement contre les Blues. Depuis le début des séries, Couture a amassé 20 points (14 buts, 6 passes) en seulement 17 rencontres. Il sera un sérieux candidat pour le trophée Conn-Smythe si les Sharks atteignent la finale de la Coupe Stanley.  

Si Couture a inscrit le but égalisateur, Martin Jones a eu son mot à dire dans ce gain des Sharks. En troisième période, le gardien a bloqué 12 tirs pour garder les siens dans le coup. Il a notamment privé David Perron d’un troisième but.  

Sans but à ses 16 premiers matchs en séries, Erik Karlsson a touché la cible deux fois. Il a inscrit le premier but de la soirée et celui de la victoire.  

À 39 ans, mais surtout à son 176e match éliminatoire, Joe Thornton a connu un premier match de deux buts en séries. Thornton a rebondi après un début de finale de l’Ouest assez pénible. Au deuxième match, le centre des Sharks avait manqué sa couverture contre le défenseur Robert Bortuzzo lors du but vainqueur.  

Perron en confiance  

À la veille du deuxième match de la finale de l’Ouest, David Perron racontait se sentir mieux qu’à pareille date l’an dernier, lors du fabuleux parcours des Golden Knights de Vegas. Perron rappelait qu’il avait maintenant l’expérience pour mieux gérer les grands moments et qu’il était en santé.  

L’ailier gauche des Blues ressemblait à un joueur en parfait contrôle de ses émotions dans le troisième match contre les Sharks avec deux buts.  

L’équipe californienne risque toutefois de parler d’un autre jeu du numéro 57 des Blues. Avant d’inscrire son premier but de la soirée, Perron a dégagé une rondelle derrière le filet de Binnington dans les gradins. Malgré un conciliabule des quatre arbitres, il n’y a pas eu de punition. Encore une fois, c’était impossible de revoir ce jeu à la reprise pour les hommes zébrés.  

P
5
4
Première période
1-SJ: Erik Karlsson (1) (sans aide) 13:37 2-SJ: Joe Thornton (3) (Vlasic, Labanc) 16:58
Punitions: Punition: Perron (Stl) 6:58.
Deuxième période
3-STL: Alexander Steen (2) (Barbashev) 1:18 4-SJ: Joe Thornton (4) (Labanc, Dillon) 1:36 5-STL: Vladimir Tarasenko (6) (Schenn, Parayko) 4:05 6-STL: David Perron (4) (Parayko, Edmundson) 16:03 7-STL: David Perron (5) (Maroon, Parayko) AN-18:42
Punitions: Punition: Burns (SJ) 17:42.
Troisième période
8-SJ: Logan Couture (14) (Pavelski, Thornton) 18:59
Punitions: Punition: aucune.
Prolongation
9-SJ: Erik Karlsson (2) (Nyquist, Meier) AN-5:23
Punitions: Punition: aucune.
Tirs au but
SAN JOSE 9 - 8 - 12 - 3 - 32 ST. LOUIS 4 - 13 - 12 - 3 - 32
Gardiens:
SJ: Martin Jones (G, 10-6), STL: Jordan Binnington (P, 9-7).
Avantages numériques:
SJ: 0 en 1, STL: 1 en 1.
Arbitres:
Marc Joannette, Dan O’Rourke.
Juges de lignes:
Jonny Murray, Matt MacPherson.
ASSISTANCE:
18 360.