/24m/outings
Navigation

«À votre santé!»: une «Grande séduction» à la sauce théâtre d’été

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Nathalie Mallette incarne Maryse Longchamps, une médecin névrosée qui, en prenant possession de la clinique d’une petite ville de région, changera la vie de ses habitants dans «À votre santé! – Clinique à bon marché», production qui tiendra tout l’été l’affiche du Théâtre des Hirondelles, à Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Les complices Michel Charette et François Chénier signent texte et mise en scène d'«À votre santé!», leur troisième pièce estivale, après «Visite libre» (2010) et «Réveillon» (2012), aussi présentées au Théâtre des Hirondelles.

À son arrivée, la docteure Longchamps fera connaissance avec une clientèle colorée (Martin Héroux et Marie-Ève Morency campent ces différents protagonistes), déjouera une affaire de corruption et tombera amoureuse. Jean-Nicolas Verreault personnifie Laurent, le bougre à tout faire dont Maryse s’éprendra, même si tout les sépare.

«Maryse est un personnage extrêmement attachant, souligne Michel Charette en entrevue. Elle fait des crises, mais elle se reprend vite, et son côté aimant prend le dessus sur sa cyclothymie.»

Burlesque assumé

«À votre santé!» se veut en somme une sorte de «Grande séduction» à la sauce théâtre d’été, une comédie romantique à «l’humour facile, mais subtil, avec un fond de tendresse», décrit Michel Charette. Et porteuse d’un ton burlesque pleinement assumé, qui fera peut-être reconnaître aux «milléniaux» l’esprit de la défunte émission «Radio Enfer», qui réunissait jadis Charette et Chénier.

Le duo, qui a souvent travaillé avec Louis Saia, trace d’ailleurs un parallèle entre «À votre santé!» et «Les voisins», autre création célèbre de ce dernier.

«On n’est pas là pour faire avancer la science, faire réfléchir ou défendre un propos social. Il y a des artistes qui le font mille fois mieux que nous. Moi, je suis de cette culture: j’ai écouté "Les Tannants", j’ai vu les pièces de Michel Forget, j’ai été au Théâtre des variétés. Mon père est parfois venu voir des pièces dans lesquelles je jouais, et il me disait: "C’était bon, mais mon Dieu que j’avais de la misère à suivre!". Nous, on veut que le public comprenne l’histoire de A à Z et que ça soit simple», expose Michel Charette, qui dit être un enfant de «La petite vie», de «Ding et Dong» et de «Paul et Paul».

Rire sans soucis

Michel Charette et François Chénier ont commencé à travailler sur «À votre santé!» à la fin de l’année 2016. Ils ont pigé dans une banque préétablie de mises en situation – au gym, en croisière, au chalet, etc. – afin de trouver l’inspiration pour leur nouvelle collaboration.

Les possibilités que leur offrait le contexte d’une clinique – avec ses patients aux caractères divers, sa panoplie de maladies (farfelues ou pas), ses ramifications politiques – les ont tout de suite allumés.

«On veut avoir du plaisir, précise la vedette de "District 31". Souvent, les gens font une seule sortie dans l’été. Ils s’habillent chic, paient une gardienne, vont souper et prennent un verre de vin. Nous, on veut que le spectacle soit le climax de la veillée. On veut rire et ne pas se poser de questions, et attirer un large public, incluant les familles.»

Les représentations d'«À votre santé! – Clinique à bon marché» commenceront le 7 juin prochain au Théâtre des Hirondelles. On consulte le theatredeshirondelles.com ou on téléphone au (450) 446-2266 pour plus d’informations.