/news/politics
Navigation

Bernard Landry reçoit la Médaille René-Lévesque à titre posthume

Bernard Landry reçoit la Médaille René-Lévesque à titre posthume
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Un hommage posthume a été rendu jeudi soir à l’ancien premier ministre du Québec Bernard Landry, décédé le 6 novembre dernier, qui a reçu la Médaille René-Lévesque, plus haute distinction remise par le Mouvement national des Québécoises et des Québécois.

C’est Pascale Landry, la fille du défunt chef souverainiste, qui a reçu la médaille.

La conjointe de Bernard Landry, Chantal Renaud, était malade et n’a pu prendre part à la cérémonie. C’est le biographe de Bernard Landry, Jean-Yves Duthel, qui a remplacé Mme Renaud au pied levé et livré quelques mots en son nom.

Au cours de la cérémonie, plusieurs autres personnes ont pris la parole, dont le chef par intérim du Parti québécois, Pascal Bérubé, sa conjointe Annie-Soleil Proteau – qui était une grande amie de Bernard Landry –, ainsi que l’ancienne ministre de la Justice Linda Goupil.

Jacques Girard était lui aussi absent. C’est Pierre Graveline qui est monté sur la tribune à sa place. Pierre Karl Péladeau, le président et chef de la direction de Québecor, a lui aussi été contraint d'annuler sa présence à la dernière minute.

La cérémonie se tenait à l’édifice Gaston-Miron de la rue Sherbrooke Est et a réuni 145 personnes.

Depuis 2000, seulement quatre personnalités ont reçu la Médaille René-Lévesque, soit Lise Payette, Gilles Vigneault, Jacques Parizeau et maintenant Bernard Landry.

Le Mouvement national des Québécoises et des Québécois s’apprête à célébrer au cours des prochains jours la fête nationale des Patriotes. Celle-ci avait été instituée en 2002 par le premier ministre Bernard Landry.