/entertainment/shows
Navigation

Cinq shows à voir à Santa Teresa

Coup d'oeil sur cet article

Événement qui ouvre en quelque sorte la saison des festivals musicaux, Santa Teresa revient ce week-end pour une troisième édition, à Sainte-Thérèse. Ayant pour thème « Au nom de la banlieue », le festival accueillera environ 85 artistes qui se produiront dans une douzaine de lieux de la ville jusqu’à dimanche. Le Journal s’est entretenu avec Audrey Canuel, de la programmation de Santa Teresa, pour cibler cinq concerts à ne pas manquer.

OrelSan en vedette

Photo courtoisie, Jean Counet

Rappeur français qui enflamme tout sur son passage, OrelSan sera l’une des vedettes du samedi soir sur la même scène extérieure qui verra ensuite le concert de MGMT. « Il y a tellement de choses qui se passent au festival que les amateurs de hip-hop pourront ensuite poursuivre leur soirée au Local 41, là où la programmation est entièrement dédiée à ce genre musical », indique Audrey Canuel. Samedi soir, Marie-Gold, Jay Scøtt et Danger Incorporated joueront dans cette salle.

►Samedi, 20 h 10, scène principale

Hubert Lenoir en DJ

Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Les amateurs d’Hubert Lenoir pourront le voir deux fois plutôt qu’une à Santa Teresa, samedi. D’abord, le chanteur jouera au DJ en après-midi lors du Jam VRAK, dont la programmation a été confiée à Laurence Lafond-Beaulne (Milk & Bone). Partner, Ouri et Bambii seront aussi les DJ de 14 h à 18 h. Et en soirée, Hubert Lenoir se produira sur la scène principale extérieure, à 18 h 55, juste après L’Impératrice et avant OrelSan.

►Samedi, 14 h, parc Ducharme

Les Trois Accords en surprise

Il y a quelques jours à peine, l’équipe de Santa Teresa a dévoilé les artistes surprises qui ouvriront le festival ce vendredi soir, à La Protestante, une charmante petite chapelle. Après des prestations de Thierry Larose et Anatole, ce sont les Trois Accords qui termineront cette première soirée, à 23 h. À noter que les billets convoités pour ce spectacle ont tous été cachés dans différents lieux de la ville, ces derniers jours.

Ce vendredi soir, 23 h, La Chapelle

Jorane en communion

Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Chaque édition de Santa Teresa donne droit à des moments magiques à l’église Sainte-Thérèse-d’Avila. Cette année, Jorane y présentera un concert spécialement conçu pour le festival, en partenariat avec Radio-Canada. « Il y a quelque chose de mythique avec un show dans une église, dit Audrey Canuel. On trouvait cette proposition intéressante, car on essaie chaque année d’offrir des spectacles qui vont plaire à un plus large public. » Le lendemain, le groupe American Football jouera dans cette même église.

►Samedi, 20 h, église Sainte-Thérèse-d’Avila

Lunice en clôture

Photo courtoisie, Mathieu Fortin

Pour clôturer le week-end, dimanche, Santa Teresa présentera sur la scène principale Night Lovell, Yung Lean et Lunice. « On est vraiment contents de clôturer le festival avec Lunice, qui est un gars d’ici qui rayonne à l’international, dit Audrey Canuel. Avec le festival, on essaie de faire rencontrer des gros noms de l’extérieur avec des projets cool qui fonctionnent bien ici. Et Lunice entre dans les deux cases. En plus, il est tout un showman ! »

►Dimanche, 21 h 30, scène principale