/sports/fighting
Navigation

Gala d’EOTTM : tout le monde fait le poids ou presque

Gala d’EOTTM : tout le monde fait le poids ou presque
PIerre-Paul Poulin / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Les boxeurs participant au gala d’Eye of the Tiger Management (EOTTM) prévu vendredi au Casino de Montréal ont respecté pour la plupart la limite de poids lors de la pesée effectuée jeudi.

N’ayant pas un plafond spécifique à respecter, le poids lourd Arslanbek Makhmudov (7-0-0, 7 K.-O.) a fait osciller l’aiguille de la balance à 261 lb à la veille de son duel pour le titre vacant Continental des Amériques du World Boxing Council (WBC) face à l’Américain Jonathan Rice (10-3-1. 6 K.-O.). Ce dernier a affiché un poids de 256,4 lb.

Protégé de l’entraîneur Marc Ramsay, Makhmudov a prédit un gain par K.-O.

«C’est une grosse étape pour moi, mais aussi pour chaque boxeur, avait-il mentionné au Journal de Montréal, mercredi. C’est un premier pas vers mon objectif de devenir champion du monde un jour. Je vais tout faire pour gagner cette ceinture. C’est la mienne.»

Pas de problème pour Germain

Pendant ce temps, le Québécois Mathieu Germain (16-0-1, 8 K.-O.) a réussi sa pesée. Le champion nord-américain de l’International Boxing Federation (IBF) chez les super-légers a grimpé sur le pèse-personne à 139,8 lb. Son rival mexicain Jose Eduardo Lopez Rodriguez (29-6-2, 15 K.-O.) a tout juste respecté la limite de 140 lb.

De son côté, Batyr Jukembayev (15-0-0, 12 K.-O.) n’a pas trop eu d’ennuis sur la balance en vertu de ses 144,4 lb, le maximum permis étant de 146 lb. Son adversaire Luis Jesus Vidales (13-6-0, 6 K.-O.), également du Mexique, a échoué à 151,4 lb.

Enfin, Kim Clavel, Raphaël Courchesne, Lexson Mathieu et Clovis Drolet ont tous réussi la pesée.