/sports/others
Navigation

Boston une ville de champions

Boston une ville de champions
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de sport de Boston sont choyés depuis le début du 21e siècle. Leurs formations ont remporté pas moins de 12 titres dans les quatre principales ligues de sport professionnel en Amérique du Nord. Les Bruins pourraient bien en ajouter un 13e en 2019, eux qui ont obtenu leur billet pour la finale de la Coupe Stanley en balayant les Hurricanes de la Caroline, jeudi soir.

Patriots

Boston une ville de champions
Photo d'archives, AFP

Ce sont les Patriots de la Nouvelle-Angleterre qui ont ouvert le bal avec leur première de six conquêtes du Super Bowl en 2001. Ce premier sacre, contre les Rams de St. Louis au compte de 20 à 17, mettait la table pour le plus prolifique duo d’entraîneurs et de quart-arrière de l’histoire de la NFL. En effet, la paire composée par Bill Belichick et Tom Brady a remporté cinq autres Trophée Vince-Lombardi, soit lors des saisons 2003, 2004, 2014, 2016 et 2018. Les Patriots auraient pu ajouter deux autres sacres, mais les Giants de New York en ont décidé autrement en 2007 et 2011.

Red Sox

Boston une ville de champions
Photo AFP

Les Red Sox constituent la deuxième formation professionnelle bostonienne la plus titrée depuis le tournant du millénaire. L’équipe du baseball majeur a remporté quatre championnats (2004, 2007, 2013 et 2018), mais c’est le premier qui a définitivement marqué l’imaginaire des partisans. Il s’agissait de la première victoire des Red Sox depuis 1918, une longue et pénible disette pour les partisans. Même si la Série mondiale a réjoui les amateurs, c’est la victoire historique contre les Yankees de New York en finale de la Ligue américaine qui restera gravée dans les annales. En plus de battre leurs ennemis de toujours, les Red Sox l’ont fait en revenant de l’arrière 0-3, ce qui représentait une première dans l’histoire du baseball majeur.

Celtics

Boston une ville de champions
Photo d'archives, AFP

En 2008, la direction des Celtics avait pris les grands moyens pour terminer la saison en tant que champions. Elle avait embauché Ray Allen et Kevin Garnett, afin de créer un «Big Three» avec l’excellent Paul Pierce. Dès leur première saison ensemble, les trois vedettes ont permis à leur formation de remporter la finale de la NBA contre leurs grands rivaux, les Lakers de Los Angeles et un certain Kobe Bryant. Ce titre était également le 17e des Celtics, mais un premier depuis 1986.

Bruins

Boston une ville de champions
Photo AFP

Les Bruins ont été les derniers à s’inviter à la fête. Un peu comme chez les Red Sox et les Celtics, le sacre de 2011 permettait à l’équipe de hockey de mettre fin à une longue disette. L’équipe de hockey n’avait pas remporté la coupe Stanley depuis la campagne 1971-1972. Pour ce faire, les Oursons ont trimé dur. Trois de leurs quatre séries éliminatoires se sont conclues en sept parties, dont la finale contre les Canucks de Vancouver.

En rétrospective, sur les 18 premières années du millénaire, les formations de Boston ont remporté, en moyenne, un championnat tous les deux ans. De quoi rendre jaloux les amateurs de sports des autres grandes métropoles de l’Amérique du Nord.

 

  • 2001 : Patriots contre les Rams de St. Louis au Super Bowl XXXVI
  • 2003 : Patriots contre les Panthers de la Caroline au Super Bowl XXXVIII
  • 2004 : Red Sox en quatre matchs contre les Cardinals de St. Louis
  • 2004 : Patriots contre les Eagles de Philadelphie au Super Bowl XXXIX
  • 2007 : Rex Sox en quatre matchs contre les Rockies du Colorado
  • 2008 : Celtics en six matchs contre les Lakers de Los Angeles
  • 2011 : Bruins en sept matchs contre les Canucks de Vancouver
  • 2013 : Red Sox en six matchs contre les Cardinals de St. Louis
  • 2014 : Patriots contre les Seahawks de Seattle au Super Bowl XLIX
  • 2016 : Patriots contre les Falcons d’Atlanta au Super Bowl LI
  • 2018 : Red Sox en cinq matchs contre les Dodgers de Los Angeles
  • 2018 : Patriots contre les Rams de Los Angeles au Super Bowl LIII