/news/green
Navigation

La température peu clémente nuit aux amateurs de jardinage

Il faudrait attendre encore deux semaines avant de planter certains légumes et fleurs

Propriétaires Serres d'Éden
Courtoisie Les serres de l'Éden Véronick Morin et Michel Lafortune-Rivest, propriétaires des Serres de l’Éden à Saint-Hyacinthe, se préparent pour leur plus important week-end de l’année.

Coup d'oeil sur cet article

Les amoureux d’horticulture qui envahiront les centres de jardinage durant le long congé devraient encore attendre une à deux semaines avant de planter leurs légumes et certaines fleurs annuelles en raison des caprices de dame Nature.

« Ce n’est vraiment pas une bonne idée [de planter des fleurs]. On n’a aucun avantage à planter les légumes et certaines fleurs en terre ce week-end », explique l’horticulteur et conférencier Bertrand Dumont.

Puisque le sol n’est pas assez réchauffé, les plants de concombres, de tomates et d’aubergines ainsi que de certaines annuelles, tels les bégonias et les impatientes, pourraient souffrir et leur croissance ralentir, a-t-il soutenu.

Les impatientes (sur la photo) et les bégonias (plus bas) ne pourront pas être plantées tout de suite.
Photo courtoisie, Les serres de l'Éden
Les impatientes (sur la photo) et les bégonias (plus bas) ne pourront pas être plantées tout de suite.
Bégonias
Photo courtoisie, Les serres de l'Éden
Bégonias

Toutefois, les prévisions sont plus positives pour les fervents des vivaces, des arbres et des arbustes. Ils pourront profiter du soleil de lundi (voir ci-dessous) pour mettre en terre leurs arbres ou encore semer leur gazon.

Où est la chaleur ?

Le week-end de la fête des Patriotes est le plus achalandé de l’année pour plusieurs jardineries et serres du Québec.

« C’est notre Noël », s’exclame Véronick Morin, copropriétaire des Serres de l’Éden, à Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Vendredi matin, des clients entraient par dizaines dans sa jardinerie.

« Les gens sont réticents à acheter des annuelles. La température n’est pas là. Les gens sont désespérés et ils sont tannés. Ils cherchent la chaleur », a-t-elle ajouté.

Pour l’entrepreneure, dame Nature a un très grand rôle à jouer sur les bénéfices de la compagnie. Ce long week-end représente 20 % de son chiffre d’affaires annuel.

« Je viens de serrer mon stock d’hiver ! Je ne suis vraiment pas prête à planter mes fleurs », a mentionné Dominique Chartrand, une cliente du centre de jardinage.

Solutions

Mais tout n’est pas perdu. Pour les hâtifs qui auraient déjà mis en terre leurs plants de légumes, Mme Morin conseille d’arroser le feuillage le soir pour mieux les protéger.

Quant à M. Dumont, il a souligné l’importance de couvrir les plants avec un vieux drap et non un plastique.

« Le plastique pourrait brûler la plante », a-t-il indiqué.

Selon les prévisions d’Environnement Canada, la meilleure journée pour jardiner sera lundi, puisqu’on annonce 22 degrés Celsius dans la grande région de Montréal.

► Cliquez ici pour consulter les prévisions météorologiques.