/news/society
Navigation

Le nombre de demandeurs d’asile a triplé en deux ans au Canada

Le nombre de demandeurs d’asile a triplé en deux ans au Canada
TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le nombre de demandeurs d’asile au Canada a plus que triplé en deux ans et a atteint un sommet en août 2017, quand des milliers de migrants ont franchi illégalement la frontière avec les États-Unis, a annoncé vendredi l’institut de la statistique.

Les demandes reçues par le gouvernement canadien sont passées de 16 058 en 2015 à 50 389 en 2017. Un pic de 8 801 demandes a été atteint en août 2017, lorsque de nombreux migrants, principalement haïtiens, ont traversé la frontière canado-américaine pour demander l’asile, selon un communiqué de Statistique Canada.

Les précédents pics étaient survenus en 2001 et en 2008, quand respectivement 44 640 et 36 856 personnes avaient demandé l’asile au Canada.

«L’augmentation du nombre de demandeurs d’asile au cours des deux dernières années est en partie attribuable à une augmentation du nombre de migrants irréguliers», a précisé l’agence fédérale. Elle souligne que, parmi les demandes déposées en 2017, 7 787 provenaient de ressortissants haïtiens, ce qui en fait la nationalité la plus représentée.

Des milliers d’Haïtiens avaient fui les États-Unis à l’été 2017 après la décision de l’administration Trump de révoquer quelques mois plus tard un statut de protection temporaire accordé à près de 60 000 d’entre eux après le séisme de 2010.

En vertu d’un accord canado-américain, les demandeurs d’asile doivent déposer leur requête dans leur pays d’arrivée. Mais cette règle ne s’applique pas à ceux réussissant à atteindre le Canada en évitant les postes-frontières, qui sont alors assurés de voir leur demande examinée par les autorités.

Sur les 50 389 demandes reçues par le Canada en 2017, 12 234 ont été acceptées, 10 930 ont été rejetées, et 27 225 sont toujours en attente d’une réponse, selon les données de Statistique Canada.