/entertainment/stage
Navigation

Créations en incubation

Quatorze projets pour la 12e édition des Chantiers du Carrefour international de théâtre

Une partie des artisans de la 12<sup>e</sup> édition des chantiers qui se déploiera du 24 mai au 7 juin.
Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés Une partie des artisans de la 12e édition des chantiers qui se déploiera du 24 mai au 7 juin.

Coup d'oeil sur cet article

Comme le veut la tradition en place depuis 2008, des créateurs présenteront, en marge du Carrefour international de théâtre, des œuvres qui sont en développement et en construction.

Le volet Les chantiers a donné naissance au fil des années à des œuvres qui ont ensuite été jouées sur les planches de Premier Acte, du Périscope, de La Bordée, au Trident et ailleurs.

Les créations L’Art de la chute, Astronettes, la longue marche vers les étoiles, Abadou veut faire du piano, Angle mort, L’incroyable légèreté de Luc L., Projet BBQ, Celle qu’on pointe du doigt, Foreman et Les Murailles sont passées par Les chantiers en 2016, 2017 et 2018. Amour Amour sera présenté à l’automne à Premier Acte.

« Un accélérateur de particules »

« Le fait de présenter ces projets de création une première fois, à un niveau d’achèvement qui n’est pas total, les pousse vers l’avant. Les chantiers sont un accélérateur de particules », a précisé Marie Gignac, directrice artistique du Carrefour international de théâtre.

La cuvée 2019, qui se déploiera du 24 mai au 7 juin, est constituée de quatre lectures et dix laboratoires. De la comédie, de la danse, du jeu vidéo, de la musique, de la marionnette, du western, du documentaire et d’autres formes théâtrales sont au rendez-vous.

Guillaume Danielewski et David Emmanuel Jauniaux aborderont les rapports de soumission et de domination dans le spectacle Poneyboyz.
Photo d'archives, Vanessa Fortin
Guillaume Danielewski et David Emmanuel Jauniaux aborderont les rapports de soumission et de domination dans le spectacle Poneyboyz.

Sur les 14 projets retenus par l’équipe des Chantiers, quelques objets théâtraux qui, en raison de leur originalité, leur sujet ou leur démarche artistique, attirent l’attention.

Basket-ball et jeu vidéo

Présenté sous forme de lecture, le 26 mai, à 18 h 30, à Premier Acte, Disgrâce est inspiré par le procès de l’animateur de radio Jian Ghomeshi.

Accusé d’agression sexuelle en 2014 et ensuite acquitté, Ghomeshi a dû, dans l’attente de son procès, vivre avec sa mère.

« C’est un événement unique dans le monde »  Marie Gignac

« Ça me fascinait d’imaginer ce huis clos entre une mère, un fils d’un certain âge, qui avait une carrière fascinante et qui perd tout, et son avocate », a indiqué l’auteure Nadia Girard-Eddahia.

Cette lecture mettra en vedette les comédiens Jean-Michel Déry, Marie-Ginette Guay et Marie-Hélène Lalande.

Le 29 mai, à 19 h, le stationnement de Premier Acte sera transformé en terrain de basket-ball.

Parc Optimiste raconte l’histoire de cinq amis qui ont grandi dans le petit village de Saint-Thècle, près du Festival western de Saint-Tite. Le départ de l’un d’entre eux pour la « grande ville » sera considéré comme une trahison.

« Cette création est née d’un désir commun avec Pierre-Luc Désilets de faire du théâtre sportif. On tripe sur le basket, et notre objectif est de voir comment le sport influence l’action dramatique », a expliqué le coauteur Étienne La Frenière.

À l’affiche le 30 mai, à 18 h 30, à Premier Acte, Elle_hors-champ est une adaptation du film Her (Elle), de Spike Jonze. Un écrivain y développe une relation amoureuse avec une entité virtuelle.

Création d’Ariel Charest et Élie Saint-Cyr, Mer en 4 K mélangera, le 4 juin, à 22 h, à Premier Acte, l’univers des jeux vidéo et le théâtre. Le spectacle raconte l’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme au milieu de l’océan.

« Il y aura une première partie où nous allons jouer au jeu vidéo Sea of Thieves en ligne avec des inconnus, moment où on ne sait pas ce qui va se passer. Il y aura ensuite une deuxième partie avec quelque chose de plus écrit », a indiqué Ariel Charest.


♦ Une contribution volontaire de 10 $ est suggérée pour chaque spectacle. La programmation détaillée des Chantiers est en ligne à carrefourtheatre.qc.ca.