/weekend
Navigation

«Ghost In Love» de Marc Lévy: les liens du cœur sont éternels

Marc Levy
Photo d’archives, AFP Marc Levy

Coup d'oeil sur cet article

Que feriez-vous si le fantôme de votre père débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher? Dans son nouveau roman, Ghost In Love, l’écrivain français Marc Levy invite les lecteurs à le suivre dans une aventure qui donne envie de croire que les liens du cœur sont éternels. Qui sait, les âmes sœurs se retrouvent peut-être dans l’au-delà?

Dans ce vingtième roman, délicieux du début à la fin, Thomas, un pianiste talentueux, aperçoit le fantôme de son père après avoir fumé un pétard. Il croit avoir eu des hallucinations... jusqu’à ce que l’événement se reproduise, encore et encore. Et que son père, Raymond, lui demande quelque chose de vraiment spécial pour sceller une union éternelle avec l’amour de sa vie.

Thomas se lance dans une quête à la fois émouvante et rocambolesque, qui l’amènera de Paris à San Francisco.

En cours de route, Thomas devra s’improviser médecin dans un avion, se tirer d’affaire quand les gens pensent qu’il parle tout seul, et réaliser plusieurs exploits.

Il rencontrera aussi Manon, une femme dont le visage lui est bien familier...

Avec intelligence, sensibilité et beaucoup d’imagination, Marc Levy rend hommage aux liens familiaux, mais aussi aux liens amoureux, dans ce nouveau roman qui fait un clin d’œil à son tout premier opus, Et si c’était vrai...

Liens père-fils

Une photo de son père Raymond a fait démarrer tout le processus d’écriture.

«Chaque fois que j’entre dans mon bureau, c’est la première chose que je vois. C’est une photo où il est très expressif – chaque fois, j’ai l’impression qu’il va me dire bonjour et me parler», partage-t-il, en entrevue.

Marc Levy avait un lien très fort avec son père, décédé il y a quatre ans. Il lui a appris à privilégier l’humour et que «le plus grand centre d’intérêt dans la vie, c’est les autres».

«C’est une source d’éveil permanent et, en même temps, un mode de vie.»

Les liens familiaux sont explorés en douceur, au fil de cette belle histoire.

«C’est un roman très ancré sur la paternité et sur la relation père-fils, mais ce serait une fille, et ce serait exactement pareil. Je crois aussi que c’est un roman sur la joie de vivre et sur la sincérité des sentiments.»

«Ce qui est vraiment au cœur de ce roman, c’est la vie sous toutes ses formes, au travers de la relation qu’on a avec nos parents, avec nos enfants, avec les histoires d’amour qui font partie de nos vies. Celles qu’on a vécues, celles qu’on n’a pas vécues.»

La musique

Thomas, le personnage principal, est un pianiste de concert et toute la trame du livre a son complément musical.

«Aucun de mes personnages n’avait été un musicien, jusque-là, et je crois que la musique a cette particularité que je trouve absolument magique : c’est le langage universel, parce que la musique s’exprime dans toutes les langues.»

Il rappelle que la musique est au cœur de nos vies. «Elle est une façon parmi d’autres d’exprimer énormément de choses et de sentiments, et d’histoires, sans l’usage de mots. L’univers musical m’a toujours fasciné, touché et émerveillé et ça faisait longtemps que j’avais envie d’avoir, dans mes romans, un personnage qui soit un musicien.»

Marc Levy a intégré des chefs-d’œuvre de Rachmaninov, Brahms, Ravel et Chopin dans son roman.

«C’est la playlist qui m’a accompagné pendant l’écriture. Les morceaux sont presque des chapitres écrits à l’encre invisible, écrits avec des notes, que les musiciens et les mélomanes pourront comprendre et décoder.»

  • Marc Levy a vendu plus de 45 millions d’exemplaires de ses best-sellers.
  • Une version en livre audio sera offerte, dans laquelle quelques pièces musicales citées dans le roman seront intégrées.
  • Si c’était à refaire et Un sentiment plus fort que la peur sont en cours d’adaptation pour une série, et Elle et lui est en cours d’adaptation pour un film.
  • En signature le 6 juin chez Renaud-Bray, rue St-Denis, à Montréal.

EXTRAIT

Ghost in Love, Marc Levy, illustrations Pauline Lévêque, Éditions Robert Laffont/Versilio, 360 pages
Photo courtoisie
Ghost in Love, Marc Levy, illustrations Pauline Lévêque, Éditions Robert Laffont/Versilio, 360 pages

«Tu avais huit ans, je préparais ton petit déjeuner pendant que tu rassemblais tes affaires dans ton cartable. Tu es entré dans la cuisine, j’ai entendu tes pas dans mon dos et je me suis retourné. Tu m’as fixé de tes grands yeux et tu m’as posé une question : “Dis, Papa, c’est quoi être un père?”

Je suis resté silencieux, avant de te demander :

“Tu veux des œufs?” J’étais bien incapable de trouver les mots simples que tu attendais.»

– Marc Levy, Ghost In Love Éditions Robert Laffont/Versilio