/sports/baseball
Navigation

Les Rays prennent leur revanche

Les Rays prennent leur revanche
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir vu les Yankees de New York inscrire trois points en neuvième manche pour l’emporter la veille, les Rays de Tampa Bay ont pris leur revanche en l’emportant 2 à 1 après 11 tours au bâton, samedi après-midi, au Yankee Stadium.

C’est un circuit en solo d’Austin Meadows, lors du deuxième engagement supplémentaire, qui a fait la différence. Il s’agissait de sa neuvième longue balle de la présente campagne.

L’autre point des vainqueurs a également été inscrit grâce à un circuit. En septième, Brandon Lowe a apprécié la balle rapide du lanceur Tommy Kahnle et il a expédié le précieux objet à l’extérieur des limites du terrain.

L’unique point des favoris de la foule a été empoché sur un mauvais lancer de Blake Snell en troisième. La maladresse du partant des Rays a permis à Brett Gardner de fouler la plaque.

La victoire est allée à la fiche de Hunter Wood (1-0), tandis que la défaite a été encaissée par Luis Cessa (0-1). Le releveur Jose Alvarado a obtenu son cinquième sauvetage en 2019.

Les deux formations se retrouveront, dimanche, pour l’ultime duel de cette série de trois parties.

Les Blue Jays perdent un match écourté

À Chicago, Dame Nature a fait des siennes et la partie entre les Blue Jays de Toronto et les White Sox a été stoppée en milieu de cinquième manche. La formation de la Ville Reine a ainsi subi un revers de 4 à 1.

Yonder Alonso a été le frappeur le plus productif des vainqueurs, lui qui a produit deux points grâce à deux simples. Leury Garcia a également ajouté son grain de sel en frappant son deuxième circuit de la saison.

L’unique point des Torontois a été produit par un faible roulant de Brandon Drury, qui a permis à Rowdy Tellez de fouler la plaque.

La défaite a été ajoutée à la fiche de Ryan Feierabend (0-1), alors que la victoire a été inscrite au dossier de Lucas Giolito (5-1).

Cette partie était la deuxième d’une série de trois entre les deux équipes. Chacune d’entre elles a obtenu un gain et le match décisif sera tenu, dimanche, au Guaranteed Rate Field.

Aaron Nola se charge des Rockies

À Philadelphie, le lanceur Aaron Nola a été dominant et les Phillies ont vaincu les Rockies du Colorado 2 à 1.

L’artilleur de 25 ans a œuvré pendant six manches, ne permettant qu’un seul point et huit coups sûrs à ses adversaires. Nola (4-0) a retiré pas moins de 12 frappeurs sur des prises, ce qui égalise un sommet dans sa jeune carrière. Il avait également réalisé l’exploit en 2018 contre les Giants de San Francisco.

Pour sa part, le releveur Hector Neris a obtenu son septième sauvetage de la saison. Il a lancé les deux derniers engagements, ne permettant aucun coup sûr.

Offensivement, les Phillies ont pu compter sur la huitième longue balle de Bryce Harper pour s’inscrire à la marque en première manche. C’est cependant une erreur du lanceur Antonio Senzatela (3-3) qui a permis aux favoris de la foule de l’emporter.

Du côté des Rockies, Ryan McMahon a produit l’unique point avec un double en septième.