/weekend
Navigation

Loud: pas question de répéter la même recette

Loud: pas question de répéter la même recette
Photo courtoisie, William Fradette

Coup d'oeil sur cet article

Dire que le nouvel album de Loud est attendu est un euphémisme. Avec son premier effort solo, Une année record, qui est sorti en 2017, le rappeur a connu un succès commercial fulgurant. Le voici de retour avec Tout ça pour ça, un album qu’il lancera officiellement à l’occasion de deux concerts... au Centre Bell. Discussion avec le rappeur de 31 ans qui ne manque pas d’ambition.

Loud, Simon Cliche Trudeau de son vrai nom, ne s’en cache pas. Avec Tout ça pour ça, il n’était pas question de répéter la même recette qu’Une année record, mais plutôt de « monter d’un niveau ».

« On ne voulait pas que ça ressemble à ce qu’on avait déjà fait, dit-il. La pression était là en créant, car on ne voulait pas se tromper. »

Quand on lui mentionne que ce nouvel album paraît assez rapidement après la sortie du premier, Loud répond que la tendance actuelle dans le hip-hop est plutôt de sortir un disque par année.

« Il y en a même qui sortent des singles, des EP et des mixtapes à travers ça. Moi, je préfère avoir un peu de temps entre les deux. Je trouve qu’un an et demi est un délai raisonnable. »

Le nouvel album a bénéficié d’un budget plus élevé que le premier et le rappeur a pu travailler dans d’excellentes conditions, en plus de bénéficier de collaborations remarquées, comme celle de Charlotte Cardin (« C’était un choix évident parce que je suis un fan »).

Autobiographique

Pourquoi le titre Tout ça pour ça ? « D’une part, c’est une touche d’arrogance, répond-il. Le “ça” peut être vu comme tous ces accomplissements et objectifs qu’on a atteints. Mais c’est aussi pour dire que ça ne change pas tout. Des fois, on trouve que c’est énorme et incroyable, mais ça ne change rien. »

Encore une fois, l’album se veut très autobiographique pour le rappeur, qui évoque notamment son récent succès sur la pièce Salles combles.

« L’album se loge dans la dernière année. C’est super frais. Ce sont mes réflexions par rapport à tout ce qu’on vit. C’est sûr que ça parle de la tournée, de l’éloignement, du succès et de l’accomplissement. »

Le succès, Loud l’a vécu de plein fouet. Sa pièce Toutes les femmes savent danser cumule plus de 15 millions d’écoutes sur les plateformes en ligne. En France comme au Québec, les foules sont denses et énergiques. Et déjà, les quelques nouvelles pièces qu’il a sorties ces dernières semaines laissent présager un autre succès pour Tout ça pour ça.

« En ce moment, quand on regarde les chiffres [pour les nouvelles chansons], c’est beaucoup plus fort que pour le premier album. »

La symbolique du Centre Bell

L’an dernier, après avoir réussi à vendre un MTelus en quelques jours, Loud avait annoncé qu’il jouerait au Centre Bell à la fin mai 2019. Il s’agira de la première fois qu’un rappeur québécois francophone jouera en tête d’affiche de l’immense aréna.

Les amateurs du chanteur ont répondu en grand nombre, puisque le premier concert annoncé a affiché complet après quelques semaines. Une supplémentaire a été ajoutée pour le 1er juin.

Quand on parle à Loud de ces deux Centre Bell (ou « Centres Beaux », comme il se plaît à l’écrire), on sent la fierté dans la voix du rappeur.

« Je ne peux pas dire que c’était un rêve, mais symboliquement, c’est ce qu’il y a de plus gros. Ce sera complètement une autre production en termes d’ampleur. C’est une autre préparation mentale. »

L’idée de jouer dans l’amphithéâtre du Canadien avait d’abord été lancée à la blague, admet-il. « On se disait que d’ici quelques années, si la tendance se maintenait, on pourrait le faire. Finalement, on a réalisé qu’on y était. C’est sûr qu’il y a une part de risque, mais on aime ça aussi. Et tant qu’à vouloir tenter des trucs un peu inhabituels, on s’est dit qu’on y allait à l’extrême. »

En plus de la tournée québécoise, le rappeur traversera de nouveau l’océan, cet été, pour aller faire quelques festivals en Europe. Une tournée est aussi prévue sur le vieux continent en octobre.

Si le succès se poursuit ici comme en Europe, le rappeur affirme qu’il sera prêt à mettre les efforts nécessaires sur les deux marchés. « Je verrai au besoin quelle est la méthode la plus intelligente. Jusqu’à présent, ça se conjugue assez bien. Il faut juste gérer l’horaire, mais c’est très faisable. »


► L’album de Loud, Tout ça pour ça, sera sur le marché le 24 mai. Le rappeur sera en concert au Centre Bell les 31 mai et 1er juin. Pour les détails : facebook.com/LoudPageOfficielle.