/world/opinion/columnists
Navigation

Trump pourrait-il être réélu?

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs sondages donnent Donald Trump perdant lors des prochaines élections. Pourtant, sa cote de popularité est stable autour de 44 %. En fait, la campagne commencera vraiment avec les débats des candidats démocrates à l’investiture. Leur problème est que cette campagne risque de se faire sur des thèmes où Trump se pose en champion : l’immigration, la politique étrangère et les guerres commerciales.

Les démocrates ne parviennent pas à imposer les thèmes qui pourraient leur procurer des votes supplémentaires. L’affaire de l’espionnage russe avec la collaboration de l’équipe de Trump s’est dégonflée. Les impôts de Trump ne seront probablement pas divulgués avant l’élection présidentielle. Le thème de la santé, cher aux démocrates, ne lève pas autant qu’ils le pensaient. Et Trump commence à peine à exposer les thèmes sur lesquels il compte faire campagne.

1. Comment l’économie aide-t-elle Trump ?

L’économie américaine continue à bien performer, malgré un niveau de dette de plus en plus élevé. Il est douteux que l’économie se détériore rapidement, même si quelques indices laissent penser que sa croissance arrive en fin de cycle. Or, une économie qui roule bien incite les électeurs à être optimistes, à dépenser davantage et à s’endetter encore plus. Ce n’est pas rien dans un pays où le magasinage est devenu un passe-temps national dans lequel bien des gens croient trouver le bonheur.

2. Comment les négociations commerciales peuvent-elles aider Trump ?

À l’évidence, les tarifs élevés que Trump a imposés n’ont pas eu, ou pas encore eu, les effets désastreux que certains redoutaient. Trump a arraché des concessions aux gouvernements canadien et mexicain sans rien céder en retour. Son attitude dure avec la Chine conforte son image de dirigeant fort. Une image qui plaît à une grande partie de la population. Si les ­négociations avec l’Europe et le ­Japon réussissent, Trump pourra se ­vanter d’avoir négocié de meilleurs traités ­commerciaux pour les États-Unis.

3. Comment l’immigration peut-elle aider Trump ?

Trump a évoqué jeudi son nouveau plan pour l’immigration. Il promet de soumettre à une vérification complète la totalité des biens et des personnes qui traversent les frontières américaines. Mais surtout, il annonce la mise en place d’un système de pointage qui réduira le nombre d’immigrants cols bleus et qui augmentera celui des cols blancs. Trump explique qu’il veut ainsi protéger les travailleurs peu ou pas qualifiés de la concurrence des nouveaux immigrants. Cette promesse pourrait ­trouver un écho très favorable chez une partie des électeurs démocrates.

4. Comment la désobéissance au Congrès aide-t-elle Trump ?

Trump refuse d’accéder à diverses demandes du Congrès, notamment autour de ses déclarations de revenus et de l’enquête Muller. Trump accuse les démocrates d’utiliser le Congrès pour mener de manière déguisée une campagne électorale contre lui. Que l’accusation de Trump soit fondée ou non, il n’en demeure pas moins que le président américain refuse de se soumettre à l’examen du Congrès, contrairement à ce que prévoit la constitution américaine. L’équilibre des pouvoirs s’en trouve menacé. Or, une grande partie des électeurs américains déteste le gouvernement de Washington. La désobéissance de Trump renforce donc sa popularité auprès d’eux.

5. Les jeux sont-ils faits ?

Les jeux ne sont jamais faits avant la date de l’élection. L’absence de candidat charismatique à opposer à Trump risque d’aggraver les problèmes des démocrates. Maigre consolation, si Trump se sent en avance, il sera moins tenté de lancer une guerre pour rallier les Américains derrière lui.