/news/society
Navigation

Un petit frère pour le célèbre établissement Madrid 2.0

Immostar souhaite installer sur le nouveau site 50 ou 100 bornes de recharge

Coup d'oeil sur cet article

Le promoteur immobilier Immostar construira en 2020 une nouvelle halte routière à quelques jets de pierre du Madrid 2.0. Il souhaite également profiter de l’occasion pour revamper le célèbre établissement.

« Nous avons obtenu notre changement de zonage. Il reste encore des étapes à franchir, mais notre objectif est de démarrer le chantier l’an prochain », indique au Journal François Pelchat, vice-président location et marketing chez Immostar. Ses associés et lui caressent ce projet depuis plus de cinq ans.

Le nouvel édifice sera situé à proximité du Madrid 2.0. Il sera érigé du côté de l’autoroute Jean-Lesage (20) en direction est. Au cours des dernières années, Immostar a réalisé différentes études de marché et analyses, notamment de sol, afin de mieux cerner le potentiel de l’endroit.

La première mouture du projet prévoyait notamment la construction d’un hôtel d’au moins 50 chambres avec des salles de congrès. Cette possibilité a toutefois été écartée au cours des derniers mois.

« C’est vraiment la complexité du terrain avec la rivière à proximité qui a retardé le développement. Il y a tellement de gens du côté du Madrid que c’est important pour nos nouvelles installations d’avoir un bon système de traitement des eaux », explique M. Pelchat.

« J’ai comme objectif de faire de cet endroit un pôle électrique pour la province avec 50 ou 100 bornes de recharge. On veut être la référence en halte routière au Québec », ajoute-t-il.

Sur la table à dessin

Pour l’heure, Immostar n’est pas en mesure de fournir les plans du nouvel édifice. Ils sont encore sur la table à dessin. Le promoteur stipule que les automobilistes vont notamment pouvoir profiter d’une nouvelle offre commerciale qui sera complémentaire à celle du Madrid 2.0.

D’ailleurs, plusieurs joueurs de la restauration auraient démontré de l’intérêt pour louer des locaux au cours des derniers mois.

Un imposant stationnement devrait aussi être aménagé sur le site de 400 000 pieds carrés. L’objectif est d’accueillir plus de véhicules récréatifs. La nouvelle station-service sera également pensée pour répondre aux besoins des voyageurs ainsi que pour les semi-remorques. L’ouverture devrait avoir lieu d’ici 2022.

Quant au Madrid 2.0, l’image de l’endroit sera aussi revampée au cours des prochains mois. Aucune fermeture n’est toutefois dans les plans pour réaliser les travaux.

« Une expérience pour les gens »

« Je veux que le Madrid devienne une expérience pour les gens. Qu’ils n’arrêtent pas simplement pour manger ou mettre de l’essence. Je travaille actuellement avec une équipe de design pour créer une nouvelle ambiance et une nouvelle marque », affirme le vice-président. « On veut rendre l’endroit beaucoup plus adapté pour les milléniaux. L’offre va toutefois demeurer la même », poursuit-il.

Immostar est propriétaire depuis 2011 de l’établissement, célèbre notamment pour ses dinosaures. Le groupe immobilier avait déboursé 4 millions $ pour acheter le site situé à la sortie 202 de l’autoroute Jean-Lesage, à Saint-Léonard-d’Aston.

L’entreprise avait injecté par la suite 9 millions $ pour moderniser l’endroit.