/news/society
Navigation

Une première femme noire à la tête du syndicat des postes

QMI_QMI_1312111753005
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une première femme noire a été élue vendredi à la tête du syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Il s’agit aussi d’une première pour un syndicat national au Canada.

Jan Simpson, de la section locale de Scarborough, pourra aussi compter sur deux autres femmes élues pour diriger le syndicat, qui réunit 50 000 employés de Postes Canada: Julee Sanderson, comme première vice-présidente nationale, et Bev Collins, comme secrétaire-trésorière nationale.

La nouvelle dirigeante syndicale a promis de poursuivre la lutte contre la loi de retour au travail et de forcer l’entreprise à retourner à la table de négociation. «Nos membres ont besoin d’une nouvelle convention collective. Cet arbitrage dure depuis beaucoup trop longtemps. Nos membres ont besoin de conditions de travail sécuritaires, de salaires équitables et de l’égalité pour toutes et tous», a-t-elle indiqué par voie de communiqué.

Jean Simpson a aussi promis de faire de Postes Canada un enjeu électoral lors des prochaines élections fédérales d’octobre.