/sports/hockey
Navigation

Coupe Memorial: les champions de la LHJMQ depuis 1996

Coupe Memorial: les champions de la LHJMQ depuis 1996
Photo Agence QMI, John Morris

Coup d'oeil sur cet article

Les Mooseheads de Halifax et les Huskies de Rouyn-Noranda tenteront de devenir la huitième formation issue de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à mettre la main sur la prestigieuse Coupe Memorial depuis le parcours des Prédateurs de Granby, en 1996.

À l’époque, l’équipe dirigée par un certain Michel Therrien a mis fin à une disette de 25 ans pour une formation de la LHJMQ au tournoi qui couronne la meilleure équipe junior de la Ligue canadienne de hockey. Voici les autres formations du circuit Courteau à avoir réussi l’exploit depuis. 

Olympiques de Hull (1997)

Un an après le sacre des Prédateurs, les Olympiques, qui recevaient le tournoi, se sont assuré que la Coupe Mémorial reste sur le territoire de la Belle Province. La formation dirigée par Claude Julien a complété le tournoi préliminaire au sommet du classement, ce qui lui a permis d’accéder directement à la finale. Match ultime qu’elle a remporté 5 à 1 contre les Hurricanes de Lethbridge. Les Olympiques avaient été propulsés par l’attaquant Christian Dubé, qui a amassé 13 points en quatre parties. 

Océanic de Rimouski (2000)

Menée par l’attaquant Brad Richards et le gardien Sébastien Caron, l’édition 1999-2000 de l’Océanic a outrageusement dominé ses adversaires lors du tournoi présenté à Halifax. Au total des buts, l’équipe de Rimouski a complété sa quinzaine avec un pointage cumulé de 21 à 8. 

Remparts de Québec (2006)

À sa première saison à la barre des Remparts, Patrick Roy a mené son équipe à un premier championnat canadien depuis 1971. En finale, la formation de la Vieille Capitale avait vaincu les hôtes de la Coupe Memorial, les Wildcats de Moncton, au compte de 6 à 2. Alexander Radulov avait d’ailleurs inscrit deux buts dans ce match. Ce gain représentait également une certaine vengeance, puisque les Wildcats avaient battu les Remparts lors de la finale de la Coupe du Président cette saison-là. 

Sea Dogs de Saint John (2011)

En mai 2011, les Sea Dogs ont remporté la première de trois Coupes Memorial pour les formations de la LHJMQ. Jonathan Huberdeau a été le meilleur pointeur des vainqueurs, alors qu’Andrew Shaw a remporté le championnat des pointeurs de la compétition, malgré que son équipe, l’Attack d’Owen Sound, ait été éliminée lors du match de bris d’égalité. 

Cataractes de Shawinigan (2012)

La conquête des Cataractes est probablement l’une des plus improbables de toute l’histoire du tournoi. L’équipe, qui recevait la prestigieuse compétition, avait perdu dès le premier tour des séries éliminatoires de la LHJMQ, ce qui leur donnait plus d’un mois de pause avant d’affronter les champions des trois ligues juniors du pays. Les Cataractes n’ont ensuite remporté qu’un seul match lors du tour préliminaire, ce qui les a forcés à disputer le match de bris d’égalité. Ils ont ensuite entamé une série de victoires qui restera dans les annales. L’équipe de la Mauricie a battu coup sur coup les Oil Kings (6 à 1, bris d’égalité), les Sea Dogs (7 à 4, demi-finale) et les Knights de London (2 à 1 en prolongation, finale). Les Cataractes sont ainsi devenus la deuxième équipe à remporter les grands honneurs après avoir disputé un match de bris d’égalité. 

Mooseheads de Halifax (2013)

Si la conquête des Cataractes avait de quoi surprendre, le sacre des Mooseheads allait de soi l’année suivante. L’équipe des Maritimes comptait dans ses rangs trois joueurs au sommet de leur art, soit Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin et Zachary Fucale. Les deux premiers allaient d’ailleurs être choisis respectivement premier et troisième du repêchage de la Ligue nationale de hockey, quelque temps après la compétition. 

Titan de l’Acadie-Bathurst (2018)

Après avoir complété le tournoi préliminaire au sommet, le Titan a vaincu les Pats de Regina 3 à 0 pour mettre la main sur la première Coupe Memorial de sa jeune histoire. Dans cette formation, il y avait Antoine Morand, Samuel Asselin et Noah Dobson, qui tenteront de répéter l’exploit pour une deuxième année consécutive. Les deux premiers portent les couleurs des Mooseheads, tandis que le troisième s’aligne avec les Huskies.