/24m
Navigation

Des montagnes de déchets s’accumulaient à Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Des montagnes de déchets s’accumulaient à Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Photo BÉATRICE ROY-BRUNET

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – De nombreux déchets abandonnés pêle-mêle à proximité du métro Viau ont incommodé des citoyens durant une partie de l’hiver après que l’eau et la glace eurent endommagé des bacs semi-enfouis.

Des montagnes de déchets s’accumulaient à Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Photo Béatrice Roy-Brunet

 

Des résidents ont manifesté leur impatience au 24 Heures au sujet des ordures qui s’amoncelaient depuis plus d’un mois et demi devant le HLM Boyce-Viau, sur la rue Théodore.

Des montagnes de déchets s’accumulaient à Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Photo Béatrice Roy-Brunet

 

Lors du passage du Journal la semaine dernière, les trois bacs semi-enfouis étaient tous remplis au maximum de leur capacité. Plusieurs sacs de déchets, des morceaux de bois, un matelas et des détritus jonchaient le sol, près du trottoir et des conteneurs.

«Ça fait un bon moment que ça déborde et qu’il y a des sacs de poubelle qui traînent. Je passe souvent le matin et, chaque fois, je me demande ce qui se passe avec ces poubelles-là», a raconté Annie Gosselin, qui emprunte la rue pour se rendre au métro.

Selon Maude Brasseur, chargée de communication de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, les bacs semi-enfouis avaient été brisés par la glace et l’eau. Il était impossible de les réparer durant la période hivernale.

«Des dispositions temporaires avaient été prises par l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) afin que les déchets soient déposés dans des conteneurs en attendant que la température permette la réparation des bacs», a-t-elle indiqué la semaine dernière. Des collectes supplémentaires ont été faites par l’OMHM chaque semaine.

Mme Brasseur a ajouté que les bacs semi-enfouis avaient été remis en fonction et que les collectes venaient d’être ajustées avec l’arrondissement pour un retour à la normale. Les nombreux déchets avaient effectivement été ramassés dimanche.