/news/currentevents
Navigation

Des sinistrés de Sainte-Marthe disent adieu à leur maison

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC | Les effets des récentes inondations commencent à être moins visibles pour certains sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, mais d’autres doivent se résoudre à abandonner leur maison.

Dimanche, une équipe de TVA Nouvelles est allée à la rencontre d’un couple qui ramassait les derniers articles qui pouvaient être récupérés dans sa résidence.

La maison est au centre du secteur inondé après la rupture de la digne le 27 avril dernier. L’eau a atteint la hauteur des fenêtres et tout a été inondé.

Le couple Laplante-Corriveau s’est fait à l’idée qu’il ne retournera pas vivre en ces lieux.

Les deux attendent maintenant, comme plusieurs de leurs voisins, le passage des inspecteurs pour être fixés sur la suite des choses.

«On a sorti le principal qu’on pouvait sortir. Le restant, c’est fini, la maison est scrappée. On est rendus là», explique Gilles Laplante.

Sa conjointe espère que la suite des choses va aller rondement.

«On espère qu’ils ne nous tiendront pas comme ça des mois de temps. En 2017, il y en a qui sont restés dans des motels pendant quasiment un an. Je ne suis pas prête à vivre ça», s’inquiète Muguette Corriveau.

C’est donc l’attente qui est difficile à vivre pour les sinistrés. Attendre le passage de l’inspecteur, mais aussi attendre de savoir s’ils seront autorisés à reconstruire.

Plusieurs se demandent si le secteur de Sainte-Marthe qu’ils habitent sera déclaré zone inondable.