/sports/hockey
Navigation

La Finlande demeure au sommet

La Finlande demeure au sommet
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La formation finlandaise a conservé son emprise sur le premier échelon du groupe A en défaisant la France 3 à 0, dimanche, à Kosice en Slovaquie, dans un match du tour préliminaire du Championnat du monde.

Les Scandinaves détiennent une avance d’un point en tête de leur section, en vertu de cinq triomphes en six parties. Joel Kiviranta, Niko Mikkola et Jere Sallinen ont enfilé l’aiguille face aux représentants de l’Hexagone. Les vainqueurs ont dominé 47 à 21, au chapitre des tirs.

Misant entre autres sur l’attaquant des Blue Jackets de Columbus, Alexandre Texier, les Français demeurent en quête d’un premier gain, ayant échappé leurs six rencontres du tournoi.

Autre victoire des Américains

De leur côté, les États-Unis ont savouré un deuxième triomphe en autant de jours grâce à un gain de 3 à 1 aux dépens de l’Allemagne.

Avec une égalité de 1 à 1, le porte-couleurs des Red Wings de Detroit, Dylan Larkin, a touché la cible à mi-chemin de la troisième période. Le capitaine des Sabres de Buffalo, Jack Eichel, a ensuite creusé l’écart lorsqu’il y avait moins de quatre minutes à écouler en temps réglementaire.

James van Riemsdyk a été l’autre compteur des Américains, qui avaient lessivé le Danemark 7 à 1 la veille et qui occupent le deuxième rang du groupe A, avec 14 points. Cory Schneider a effectué 24 arrêts.

L’attaquant des Oilers d’Edmonton, Leon Draisaitl, a inscrit une aide sur le seul but de l’équipe germanique, marqué par Frederik Tiffels au premier vingt.

Les Russes intraitables

À Bratislava, le récipiendaire du trophée Art-Ross dans la Ligue nationale en 2018-2019, Nikita Kucherov, a fait bouger les cordages deux fois, menant la Russie vers une victoire de 3 à 0 contre la Suisse.

Le joueur du Lightning de Tampa Bay s’est exécuté aux deuxième et troisième tiers. Précédemment, Artem Anisimov avait lancé les siens en avant. Nikita Gusev a ajouté deux aides, contre une pour l’arrière des Capitals de Washington, Dmitry Orlov. Le gardien des Rangers de New York, Alexandar Georgiev, a mérité le blanchissage grâce à 31 arrêts.

La Russie a gagné ses six duels de la compétition jusqu’ici et domine le groupe B. Les Suisses sont quatrièmes avec 12 points.