/sports/racing
Navigation

Lacroix en remet à Mosport

Le pilote de Saint-Eustache remporte la première course de la saison en série NASCAR Pinty’s

Andrew Ranger (à gauche), Kevin Lacroix (au centre) et Gary Klutt ont occupé le premier podium de la saison en Série NASCAR Pinty’s.
Photo Louis Butcher Andrew Ranger (à gauche), Kevin Lacroix (au centre) et Gary Klutt ont occupé le premier podium de la saison en Série NASCAR Pinty’s.

Coup d'oeil sur cet article

BOWMANVILLE | Kevin Lacroix a attendu les derniers instants d’une course animée pour remporter dimanche la première des 13 étapes de la saison en série NASCAR Pinty’s disputée au circuit de Mosport, en Ontario.

Le pilote de Saint-Eustache, qui s’était élancé de la seconde place sur la grille de départ, s’est emparé des commandes de l’épreuve avec moins de deux tours à parcourir en prenant la mesure d’Andrew Ranger, classé deuxième.

L’Ontarien Gary Klutt, détenteur de la position de tête, les a accompagnés sur le podium.

Champion défendant de la Série NASCAR Pinty’s, Louis-Philippe Dumoulin a rallié l’arrivée au quatrième rang à l’occasion de la première des 13 épreuves de la saison 2019.
Photo courtoisie, Dumoulin Compétition
Champion défendant de la Série NASCAR Pinty’s, Louis-Philippe Dumoulin a rallié l’arrivée au quatrième rang à l’occasion de la première des 13 épreuves de la saison 2019.

Trois autres Québécois, Louis-Philippe Dumoulin (4e), son frère Jean-François (6e) et Alex Labbé (7e) ont aussi rallié l’arrivée dans le top dix.

Sans bousculade

Lacroix et Ranger ont connu des épisodes particulièrement houleux sur la piste dans le passé, mais cette fois leur plus récente discussion s’est faite dans les règles de l’art, ou du moins sans bousculade.

Les deux rivaux n’ont pas manqué de le souligner lors de la conférence de presse.

La voiture pilotée par Marc-André Camirand.
Photo Louis Butcher
La voiture pilotée par Marc-André Camirand.

« Andrew et moi avons prouvé, a raconté le vainqueur, qu’on pouvait se battre sans que le tout se termine mal. La course devrait être toujours ainsi. C’est plus valorisant de gagner de cette façon. »

Lacroix a pris la mesure de son rival au dernier virage du tracé ontarien, tout juste avant d’amorcer le dernier tour, mais Ranger a tout de même réussi à revenir à sa hauteur à l’entrée de la première courbe, lorsque le 51e et dernier tour a commencé.

Un dépassement « propre »

C’est au virage suivant que le gagnant a pris la tête pour ne plus jamais la quitter.

« Je savais qu’il préparait sa manœuvre et le virage numéro dix était l’endroit idéal pour le faire, a expliqué Ranger. Son dépassement a été propre, mais j’ai voulu lui faire comprendre que je n’avais pas dit mon dernier mot.

« C’est au deuxième virage qu’il s’est finalement donné un petit coussin, lorsque nous avons entamé notre dernier tour. De mon côté, je voulais surtout m’assurer de confirmer ma deuxième place et, surtout, de contenir Klutt qui se faisait de plus en plus menaçant derrière moi.

« Habituellement, a-t-il poursuivi, quand je termine deuxième, je ne suis pas aussi heureux. Mais je vais le prendre, ce résultat. C’est une bonne façon de commencer la saison. »

Ce Lacroix est véritablement la bête noire de Ranger, surtout à Mosport.

« Si on peut le dire ainsi, a-t-il répondu. Mais Kevin est très à l’aise ici et sa voiture est rapide. Mais bon, les écarts sont minimes entre nous deux. »

Moins d’une seconde les a séparés en fin de parcours.

La bonne stratégie

Lacroix, lui, doit une fière chandelle à son équipe qui a choisi de retarder son dernier arrêt au puits pour le changement de pneus.

« Cette stratégie a été la bonne, a raconté Lacroix, quoique j’aie craint de manquer de temps pour remonter le peloton en fin de course. »

Le pilote de 30 ans est particulièrement à l’aise à Mosport. Il y remporte en effet une quatrième victoire à ses quatre derniers départs en série NASCAR Pinty’s.

L’écurie de Ranger a choisi, de son côté, un ravitaillement plus hâtif.

« Notre démarche a été différente des autres, a indiqué le pilote de Granby. Nous nous sommes arrêtés un peu plus tôt. Et j’avoue que ce n’était pas la bonne décision à prendre.

« À la fin, la voiture devenait de plus en plus instable. Derrière, je savais que Kevin et Gary avaient des pneus moins dégradés et qu’ils pouvaient se permettre... d’attaquer. »

Le mauvais souvenir

À pareille date l’an dernier, Ranger avait la victoire à sa portée quand il s’est accroché avec ce même Lacroix au dernier tour de la course. Après avoir terminé au deuxième rang, les officiels de NASCAR l’ont rétrogradé à la 12e place pour conduite antisportive.

« Je ne voulais pas que cette expérience se répète cette année », a conclu Ranger.

Quant à Klutt, lequel était heureux de son résultat lui aussi, il a espéré un accident impliquant les deux animateurs de la course avant que le drapeau à damier ne soit agité, mais il ne s’est jamais produit.

« Je souhaitais que l’incident de l’an dernier se répète entre les deux pour en profiter, a-t-il avoué, mais en vain. »

 

1ère étape Série NASCAR Pinty’s 2019

1. Kevin Lacroix Saint-Eustache 51 tours
2. Andrew Ranger Granby à 0,555 s
3. Gary Klutt Halton Hills, Ont. à 1,002 s
4. Louis-Philippe Dumoulin Pointe-du-Lac à 1,839
5. Jason Hathaway London, Ont. à 3,070 s
6. Jean-François Dumoulin Trois-Rivières à 3,952 s
7. Alex Labbé Saint-Albert à 4,241 s
8. D.J.Kennington Saint-Thomas, Ont. à 5,027 s
9. Peter Klutt Halton Hills, Ont. à 8,617 s
10. Jason White Sun Pikes, C-B. à 9,179 s
11. Alexandre Tagliani Laval à 10,200
12. Simon Dion-Viens Kamouraska à 11,116 s
13. Donald Theetge Boischatel à 13,773 s
14. Jean-Frédéric Laberge Montréal à 14,276 s
15. Mark Dilley Barrie, Ont. à 14,780 s
16. Raymond Guay Sainte-Julie à 22,500 s
17. T.J.Rinomato Toronto à 23,307 s
18. Marc-Antoine Camirand Saint-Léonard-d’Acton à 32,488 s
19. Anthony Simone Barrie, Ont. à 39,977 s
20. Riley Herbst Las Vegas à 53,225 s
21. Brett Taylor Calgary à 8 tours
22. Jocelyn Fecteau Mont Saint-Grégoire à 33 tours
23. David Thorndyke Oshawa, Ont. à 39 tours

Prochaine étape: Circuit de Jukasa ( tracé ovale) en Ontario.