/sports/hockey
Navigation

Les Huskies reprennent vie à la Coupe Memorial

Coup d'oeil sur cet article

HALIFAX | Il arrive des moments où la façon d’obtenir la victoire importe peu. Tyler Hinam et Peter Abbandonato ont délivré les Huskies de Rouyn-Noranda en secouant les cordages en troisième période pour guider les champions de la LHJMQ vers une importante victoire de 6-3 contre les Raiders de Prince Albert au tournoi de la Coupe Memorial, lundi soir, au Scotiabank Centre.

Hinam, avec son deuxième de la soirée grâce à la percée de Noah Dobson, a inscrit le but gagnant à la suite d’une superbe percée de Noah Dobson dans cette confrontation mettant aux prises les deux meilleurs effectifs au pays en saison régulière. Une minute et 25 secondes plus tard, Abbandonato enfilait aussi l’aiguille pour porter le coup de grâce aux champions de l’Ouest. Dobson a fermé les livres dans une cage béante.  

Bris assuré

En comptant ses succès en finale de la Coupe du Président, Hinam, qui vient de la banlieue de Cole Harbour, l’attaquant des Huskies a touché la cible quatre fois en cinq sorties dans l’amphithéâtre où il se rendait plus jeune pour encourager les Mooseheads de l’endroit.

«Il y a eu des hauts et des bas dans ce match. Ça ressemblait à un match de ping-pong et on ne jouait pas toujours dans notre façon habituelle. On est juste content d’avoir gagné. On a un gros match contre Halifax et on doit tourner la page rapidement, a lancé celui qui vient du même coin que Sidney Crosby et Nathan MacKinnon.

«C’est toujours plaisant de marquer devant ma famille et mes amis, même s’il n’y avait pas beaucoup de fans des Huskies ce soir. Je pense que le fait que ma famille et mes amis soient ici, je veux en donner plus, mais je ne peux pas trop expliquer pourquoi je marque comme ça ici»

La troupe de Mario Pouliot se retrouve donc avec une fiche d’un gain et un revers après ses deux premiers matchs en sol néo-écossais. Si rien n’est réglé avec ce résultat pour la suite des choses de ce tournoi à la ronde, il a tout de même permis aux Huskies de pousser un soupir de soulagement et d’assurer leur participation au bris d’égalité dans le pire des scénarios. Ils se mesureront aux hôtes, mercredi soir, dans une reprise de la ronde ultime du circuit Courteau. Quant aux Raiders, toujours sans victoire après deux matchs, ils se retrouvent sur la corde raide à quelques heures de leur rendez-vous avec le Storm de Guelph (1-1).

«C’était un must-win pour nous, a soutenu le grand patron des Huskies. Cette victoire va nous donner confiance pour la suite On a eu de la difficulté à bien contrer leur rapidité en contre-attaque, mais dès qu’on a mis plus de pression et qu’on a fermé l’espace entre nos défenseurs et nos attaquants, ça a diminué leurs chances de contre-attaquer.

Discussion payante

Avant leur explosion tardive, à l’instar de leur rencontre initiale de samedi, les Huskies ne s’étaient pas montrés sous leur meilleur jour, éprouvant des ennuis tant à l’attaque qu’en défensive. Et Samuel Harvey avait permis aux siens de demeurer dans le coup en effectuant deux arrêts importants quand les Raiders embouteillaient le club de l’Abitibi.

«Les 10 premières minutes de la troisième ont été difficiles. Après le deuxième temps d’arrêt de la télévision, on s’est parlés et on s’est dit qu’il fallait élever notre jeu d’un cran, a résumé Félix Bibeau, qui avait provoqué l’impasse 2-2 en milieu de période médiane. Ensuite, on a pris le contrôle du match. Puis, on savait aussi qu’il était important de marquer pour le différentiel.»

Chez les Raiders, on était bien conscient que la soupe est brûlante. «Ce sera un match important pour nous, demain (ce soir), a dit l’espoir du Canadien, Cole Fonstad, qui a amassé un but et une passe. On doit gagner pour rester en vie. Si on donne le même effort en corrigeant quelques trucs, je pense qu’on a nos chances.»

En vitesse

Il s’agissait d’une 12e défaite de suite pour les champions de l’Ouest à ce tournoi national. Ils n’ont pas gagné depuis la demi-finale de 2015 à Québec (Rockets de Kelowna)..

 Malade depuis la finale de la LHJMQ, le gardien auxiliaire des Huskies, Zachary Émond, avait retrouvé sa place au bout du banc...

6
3
Première période
1-Rou: Tyler Hinam (1) (sans aide) 4:34 2-PA: Cole Fonstad (1) (Wiesblatt, Gregor) 8:32 3-PA: Brayden Pachal (1) (Gregor, Masella) 13:47 4-Rou: Joël Teasdale (1) (Harvey-Pinard, Bibeau) -AN-18:32
Punitions: Protas (PA) 18:24; Bergeron (Rou) 19:41.
Deuxième période
5-Rou: Félix Bibeau (1) (Lauko) 12:59 6-PA: Noah Gregor (2) (Fonstad, Martin) 17:43
Punitions: Banc (PA) (purgée par Wiesblatt) 1:16; Hrehorcak (Rou) 9:08; Nachbaur (PA) 14:06; Teasdale (Rou) 18:34.
Troisième période
7-Rou: Tyler Hinam (2) (Dobson) 15:28 8-Rou: Peter Abbandonato (1) (Teasdale, Beaucage) 16:53 9-Rou: Noah Dobson (1) (sans aide) -FD-18:19
Punitions: Aucune punition.
Tirs au but
Rouyn-Noranda 11 -15 - 7 - 33 Prince Albert 12 - 13 - 8 - 33
Gardiens:
Rou: Samuel Harvey (G, 1-1-0), PA: Ian Scott (P, 0-2-0)
Avantages numériques:
Rou: 1 en 3, PA: 0 en 3
Arbitres:
Mario Maillet, Chris Crich.
Juges de lignes:
Justin Burchell, Maxime Chaput.
ASSISTANCE:
9 186.