/news/green
Navigation

Les inspecteurs s’activent en Beauce pour évaluer les dommages des inondations

Coup d'oeil sur cet article

 Les inspecteurs sont à pied d’œuvre en Beauce pour évaluer les dommages causés par les inondations des dernières semaines. 

 Le gouvernement a promis que les réclamations seraient traitées rapidement, ce qui met de la pression sur les inspecteurs qui agissent à titre de sous-traitants pour le ministère de la Sécurité publique. 

 TVA Nouvelles s’est rendu à Sainte-Marie où les dommages sont considérables après que les eaux de la rivière Chaudière eurent envahi le centre-ville de la municipalité. 

 Plus de 800 personnes, tant dans des commerces que dans des résidences, ont été touchées par ces inondations qualifiées d’historiques. 

 Au 14 mai dernier, on comptait en Beauce plus de 1200 réclamations d’aide financière auprès de la Sécurité publique, dont 754 uniquement à Sainte-Marie. 

 Les résultats des inspections sont nécessaires avant de procéder aux travaux de reconstruction. 

 Plusieurs sinistrés se demandent toujours s’ils pourront rénover ou s’ils devront déménager et abandonner leur maison. 

 C’est le cas de Danielle Lachance qui loge dans une roulotte installée sur son terrain parce que sa maison est inhabitable. 

 «Si jamais on est exproprié, où on va? Qu’est-ce qu’on fait, on achète, on loue? On ne sait pas. On s’en va peut-être finir nos jours dans cette maison-là ou cet appartement-là», explique la sinistrée. 

 Le moral est un peu meilleur que le mois dernier, mais des sinistrés ont confié ressentir encore beaucoup de tristesse et de découragement.