/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Une télé pour les nounounes?

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous vu ce qui va remplacer MusiquePlus, l’automne prochain ? C’est la chaîne Elle Fictions.

Le Groupe V Média promet qu’à cette station « pour femmes actives de 25-54 ans », on présentera une programmation « facile à regarder ». Comme des téléfilms adaptés des romans Harlequin...

Misère, sommes-nous revenus en 1950 ? Les femmes sont tellement molles du cerveau qu’elles sont incapables de regarder des fictions avec de la substance, des intrigues touffues, et des personnages complexes ? Comment se fait-il que ce genre de vocabulaire soit encore utilisé en 2019 ?

CONDESCENDANT, PATERNALISTE

On a été plusieurs à s’étouffer dans notre Cosmo cette semaine en prenant connaissance du communiqué de Groupe V Media.

Elle Fictions va offrir des séries américaines doublées, Dawson’s Creek, Beautés Désespérées, Gossip Girl, Gilmore Girls, la nouvelle génération de Dynasty.

Il y aura aussi Pasion prohibida (Amour interdit), une télénovela traduite de l’espagnol. J’ai regardé des extraits et... j’ai pouffé de rire. C’est tellement grotesque, surjoué, et kétaine que ça fait passer Le cœur a ses raisons (avec Marc Labrèche et Anne Dorval) pour un chef-d’œuvre de Bergman.

À Elle fictions, il n’y aura rien, absolument rien de québécois. Rien, absolument rien, qui a été tourné en français. Ni série ni film. En 2019, au Québec, vous trouvez ça normal ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Et puis, il y a la phrase « des films faciles à regarder » dans le communiqué qui m’a fait grimper dans les rideaux.

Parce qu’on s’adresse aux femmes, il faut niveler vers le bas ?

Et est-ce que quelqu’un peut nous expliquer ce que signifie le public-cible « femmes ACTIVES de 25-54 ans » ? Par opposition à « inactives », c’est-à-dire qui ne font pas du yoga ou qui ne participent pas à des triathlons ? Si tu es si active que ça, tu ne regardes pas la télé, me semble.

Et qu’arrive-t-il aux femmes « actives » passé 54 ans ? On les débranche ? Tasse-toi matante ?

Va falloir que je me dépêche. Elle fictions entre en ondes le 26 août. Trois mois plus tard, en novembre, je vais avoir 54 ans !

Quel dommage. Je ne pourrai pas écouter Un prince pour Noël... , un des téléfilms Hallmark. C’est l’histoire de Tasha Miller qui rencontre le « superbe » prince Alexander Cavalieri, qui s’est cassé une jambe en faisant du ski.

Je suis allée regarder la liste des téléfilms Hallmark-Harlequin de 2018. Royal Hearts, Royal Matchmaker, Once Upon a prince, Royally ever after, Christmas at the Palace : ces gens sont obsédés par la royauté !

Here comes the bride, Marrying Mr. Darcy, The perfect bride, Wedding Bells, Wedding March, For today I do, Wedding of dreams : ces gens sont obsédés par le mariage ! Des romans à l’eau de rose, des histoires de prince charmant, une compagnie de cartes de souhaits sirupeuse, des fictions « faciles à regarder », c’est tout ce que V trouve à offrir aux femmes québécoises ?

TÉLÉ-NOUNOUNE ?

Le 8 mai, on apprenait que le mot « nounoune » faisait son entrée dans le dictionnaire Larousse. La définition ? « Un peu niais, nunuche ».

Est-ce un hasard si la programmation de Elle Fictions est annoncée seulement quelques jours plus tard ?