/24m/city
Navigation

Chantier sur Sainte-Catherine Ouest: Un seul commerçant a appliqué au programme d’aide financière

Chantier sur Sainte-Catherine Ouest: Un seul commerçant a appliqué au programme d’aide financière
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | En réponse aux commerçants critiquant l’impact des travaux sur la rue Sainte-Catherine Ouest sur leur chiffre d’affaires, la mairesse de Montréal les invite à appliquer au programme d’aide financière offert par la Ville, qui n’a reçu qu’une seule demande à ce jour.

«Jusqu’à maintenant, il y a un commerçant qui a fait une demande pour pouvoir recevoir du dédommagement. Alors, voilà, je les invite à faire la demande», a dit Valérie Plante mardi matin, après une visite du chantier de la rue Saint-Catherine Ouest, entre les rues De Bleury et Robert-Bourassa.

Cette demande est à l’étude, selon la Ville.

«Je pense qu’il faut qu’ils fassent leur bout aussi», a ajouté la mairesse, à propos de l’application au programme permettant aux commerçants montréalais affectés par des travaux majeurs de recevoir jusqu’à 30 000 $ par an.

Ce n’est pas compliqué d’appliquer au programme d’aide financière, estime Mme Plante. Plus de 200 commerces pourraient être éligibles.

«Je pense que le taux de faible participation au programme peut s’expliquer par la lourdeur de la procédure administrative», a pour sa part soutenu Émile Roux, directeur général de la Société de développement commercial Destination Centre-ville. La compilation des informations financières peut aussi prendre du temps, a-t-il expliqué.

Malgré les affiches «commerces accessibles durant les travaux» bordant le chantier, des commerçants de Sainte-Catherine Ouest se plaignent d’une baisse de leur chiffre d’affaires en lien avec les travaux d’infrastructures amorcés en février dernier.

Un congé fiscal, demandé par certains, n’est pas envisagé. «Pour ce qui est du congé de taxe, ça n’a jamais été mis sur la table», a dit Mme Plante. La taxe foncière, «c’est beaucoup de poids sur le dos des citoyens, mais également des commerçants, mais je n’ai pas la possibilité comme mairesse de faire des congés de taxes.»

123 millions $

Les travaux d’infrastructures coûteront 41 millions $, sur le budget de 123 millions $ de la phase 1 de la réfection de Sainte-Catherine Ouest.

Les échéanciers et le budget sont respectés, a assuré Guy Charbonneau, directeur de la coordination des grands projets de l’arrondissement de Ville-Marie.

Le chantier est en activité 24 heures par jour, sept jours par semaine pour achever le tout en un an et demi. Habituellement, de tels travaux prendraient entre 4 et 5 ans, d’après Mme Plante.

La phase 1 du projet, qui doit être complétée à l’automne 2020, sera suivie de deux autres phases.

Par ailleurs, pendant la fin de semaine du Grand Prix de Formule 1, «on va refermer le chantier à certains endroits, dont la rue Union justement, pour pouvoir faciliter la fluidité, puis permettre aux gens de circuler plus librement», a mentionné Mme Plante.