/news/currentevents
Navigation

Le procès de l’ex-animateur de radio Martin Pouliot fixé en mars 2020

<b>Martin Pouliot</b><br /><i>Ex-animateur de radio</i>
Photo Jean-François Desgagnés Martin Pouliot
Ex-animateur de radio

Coup d'oeil sur cet article

Le procès de l’ex-animateur Martin Pouliot, accusé de conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions à une automobiliste, a été fixé en mars prochain et devrait durer 10 jours.

En octobre 2017, Martin Pouliot avait été accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions, et de conduite dangereuse après avoir brûlé un feu rouge au petit matin dans le secteur de Neufchâtel.

De retour en cour mardi, les parties se sont entendues sur certains éléments en vue du procès.

L’avocat de la Couronne a indiqué qu’une douzaine de témoins se feraient entendre, dont la victime qui n’a cependant que « très peu de souvenirs de l’événement », selon Me Jean-Philippe Robitaille. Un reconstitutionniste viendra aussi témoigner de la scène d’accident.

Verbalisations

Le procureur entend aussi mettre en preuve les verbalisations faites par l’ex-animateur à des enquêteurs, ainsi qu’un rapport indiquant que de l’alcool a été retrouvé dans le véhicule de l’accusé de 48 ans.

Requête

Pour sa part, Me Christian Bélanger a indiqué qu’une requête en vertu de la Charte des droits et libertés concernant le droit à un avocat et la détention de son client sera déposée en parallèle du procès.

Prévu pour deux semaines, le procès a finalement été fixé à la dernière semaine du mois de mars 2020.