/news/currentevents
Navigation

Le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard arrêté pour cruauté animale

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard, en Mauricie, a été arrêté pour cruauté et négligence envers les animaux. 

Normand Trahan fait face à deux chefs d’accusation, a affirmé mardi la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de Montréal (SPCA), qui mène cette opération en collaboration avec Humane Society International/Canada et la Sûreté du Québec (SQ). 

«Il s’agit de la première fois au Québec qu’une poursuite pour cruauté animale est intentée par acte criminel, un mode de poursuite réservé aux infractions les plus graves et qui permet des peines beaucoup plus sévères», soutient la SPCA par voie de communiqué. 

Une centaine d’animaux exotiques ont été saisis sur place, dont des lions, des tigres, des zèbres, des chameaux et des kangourous. L’opération complexe, se déroulera sur plusieurs semaines, puisque les bêtes devront recevoir des soins, être transportées et placées en sécurité. 

Si Normand Trahan est reconnu coupable, il pourrait écoper d’une peine de cinq ans de prison et être interdit à vie d’avoir la garde ou le contrôle d’un animal. 

Une conférence de presse est prévue à Saint-Édouard-de-Maskinongé vers 13h, en après-midi, lors de laquelle de plus amples informations seront fournies par la SPCA de Montréal et Humane Society International/Canada.