/sports/hockey
Navigation

Petr Mrazek et Curtis McElhinney de retour avec les Hurricanes?

Petr Mrazek
AFP Petr Mrazek

Coup d'oeil sur cet article

Les Hurricanes de la Caroline veulent garder leurs deux gardiens actuels, Petr Mrazek et Curtis McElhinney, même s’ils sont admissibles à l’autonomie complète le 1er juillet.

C’est ce qu’a annoncé le directeur général Don Waddell au moment de dresser le bilan de la saison de l’équipe, mardi.

«Nous aimerions bien que les deux [gardiens] soient de retour, a dit l’homme de 60 ans. Les deux ont cependant le droit de devenir des joueurs autonomes sans compensation. Nous allons bientôt discuter avec leurs représentants, mais notre objectif est de les retenir, si c’est possible.»

L’été dernier, Mrazek avait accepté un contrat d’un an et de 1,5 million $. Le Tchèque a certainement fait grimper sa valeur, maintenant une fiche de 23-14-3, une moyenne de 2,39 et un taux d’efficacité de ,914 en saison régulière. En séries, il a affiché un dossier de 5-5, une moyenne de 2,73 et un pourcentage d’arrêts de 89,4 %.

«J'adorerais rester, mais nous savons tous que ce sport est un "business", a-t-il indiqué. Nous allons voir ce qui va se passer. [...] J'espère que nous trouverons un moyen de nous entendre.»

Quant à McElhinney, il a présenté un dossier de 20-11-2 en 2018-2019, avec une moyenne de 2,58 et un taux d’efficacité de ,912. En séries, ses statistiques ont été encore meilleures : une fiche de 3-2, une moyenne de 2,01 et un pourcentage d’arrêts de 93,0 %.

Darling dans le flou

Par ailleurs, Waddell a affirmé qu’aucune décision n’a été prise dans le cas de Scott Darling, le troisième gardien de l’organisation. Il lui reste encore deux années à écouler à son contrat, qui compte pour 4,15 millions $ annuellement sur la masse salariale des «Canes». Il a déjà été rapporté que Darling serait un candidat à un rachat.

Cette procédure pourrait être appliquée à compter du 15 juin.

Un autre dossier important

En plus de la question des gardiens, Waddell aura du pain sur la planche avec ses joueurs autonomes avec compensation. Parmi ceux-ci, il y a notamment l’attaquant Sebastian Aho, qui a été le meilleur pointeur des Hurricanes en saison régulière avec 30 buts et 53 mentions d’aide pour 83 points en 82 parties.

«Dans les prochains jours, nous aurons des discussions avec son agent, a indiqué Waddell. Notre objectif ultime est de nous entendre avec lui. J’espère que ce ne sera pas quelque chose dont nous parlerons encore en août ou en septembre. Je crois que nous avons un joueur souhaitant être ici et nous voulons qu’il y soit. Je crois sincèrement que nous serons en mesure de régler ce dossier rapidement.»

Brind’Amour en veut plus

De son côté, l’entraîneur-chef des «Canes», Rod Brind’Amour, est évidemment heureux des performances de ses patineurs cette saison, mais il s’attend à ce que tout le monde mette les bouches doubles pour la prochaine campagne.

«Nous devons être encore meilleurs, a-t-il dit. Dans l'ensemble, nous avons eu une très bonne année, mais nous avons fait les séries de justesse, en jouant de notre mieux. Je ne sais pas ce que nous aurions pu soutirer davantage de ce groupe. Ça veut dire que Don doit nous rendre meilleurs, mais nos joueurs doivent devenir meilleurs également pendant la saison morte.»