/lifestyle/columnists
Navigation

Comment réagir quand un enfant ne sait dire que NON ?

Coup d'oeil sur cet article

Je viens de lire le billet de « Grand-mère qui se sent impuissante » et je voudrais te partager un truc que je faisais quand j’étais ado, alors que je gardais des enfants pour me faire de l’argent de poche. Dans une des maisons où j’allais souvent, il y avait un petit garçon qui me faisait de la misère en disant systématiquement « NON » à toute demande que je lui faisais. Je me suis simplement mise à tout lui défendre et vous ne pouvez pas savoir le succès que j’ai eu.

Je lui défendais de se mettre en pyjama, alors il se précipitait dans sa chambre pour l’enfiler. Je lui défendais de se mettre au lit pour dormir et il s’y rendait seul pour s’endormir en moins de 10 minutes. Je me demande même en vous écrivant si ce garçon, qui doit bien avoir autour de 40 ans maintenant, se souvient de cette gardienne ado qui lui refusait tout. En tout cas, ça m’avait bien fait rire dans le temps.

Geneviève D.

Même si votre méthode ne fait pas partie de la trousse à outils des parents dans semblable situation, elle me semble originale et valable puisqu’elle a produit un effet positif. Une chose est certaine cependant, un parent ne doit jamais céder à un enfant qui dit non. Il doit annoncer une punition si sa demande n’est pas observée par l’enfant et surtout l’appliquer.