/news/health
Navigation

Un appel d’offres précis pour des locaux à un kilomètre de l’hôpital

Charles-Le Moyne veut déménager sa direction générale dans un lieu confortable

hôpital Charles-LeMoyne
Photo Chantal Poirier Le propriétaire du Complexe médical Pierre-Brault, qui possède des locaux vacants à Longueuil, a été le seul à soumissionner pour accueillir la direction générale de l’Hôpital Charles-Le Moyne, situé en face. Le montant proposé est de 841 000 $ par année. 

Coup d'oeil sur cet article

L’Hôpital Charles-Le Moyne a lancé un appel d’offres tellement précis qu’il semblait favoriser un local situé juste de l’autre côté de la rue. Comme par hasard, les propriétaires du complexe en question sont les seuls à avoir déposé une soumission.

Selon l’appel d’offres lancé en mars dernier sur le site SÉAO, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre veut louer des locaux dans un rayon très limité autour de cet l’hôpital de Longueuil, soit à 1,2 kilomètre maximum.

Parmi les critères, le CISSS exige une superficie de 14 200 pieds carrés et 80 espaces de stationnement réservés. On vise un bail de 10 ans, renouvelable pour cinq ans.

Une seule soumission de 841 000 $ par an a été déposée auprès du CISSS en avril. Il s’agit du Complexe médical Pierre-Brault, qui possède des bureaux vacants de l’autre côté du boulevard Taschereau, en face de l’hôpital.

La direction du Complexe n’a pas rappelé Le Journal.

Après avoir fait le tour du quadrilatère défini par l’appel d’offres, Le Journal n’a pas localisé d’autre bâtiment qui pourrait répondre aux exigences.

Questionnée à savoir si le CISSS a ciblé cet édifice précis, la direction a répondu simplement qu’il y a des « règles strictes à respecter » dans les appels d’offres; c’est ce qu’a précisé la porte-parole Martine Lesage. Au moment de publier, le CISSS n’avait pas confirmé si l’entente a été conclue. Par courriel, on soutient que le montant soumis correspond aux estimations de la direction.

Déménager

Avec ce projet, le CISSS veut déménager sa direction générale en novembre prochain. La raison invoquée est le manque d’espace clinique dans les locaux de l’Hôpital Charles-Le Moyne.

La direction n’a pas voulu confirmer combien d’employés déménageront. Pour justifier ce petit périmètre, on explique que la direction doit être près des activités.

« Dans un hôpital, il y a un ensemble d’activités. On a besoin de garder cette proximité », dit Mme Lesage.

Pourtant, la direction générale du CISSS est responsable de plusieurs bâtiments ailleurs en Montérégie, dont l’hôpital de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Fait à noter, l’appel d’offres précise que le locateur doit « s’assurer d’un bon contrôle de la transmission de l’air, de chaleur et d’humidité [...] de sorte que le confort des occupants ne soit jamais compromis ».

Une réalité bien loin de celle de l’hôpital, où les problèmes de vétusté et d’infiltrations d’insectes ont forcé l’annulation de chirurgies depuis quelques années.

Pas une première

Ce n’est pas la première fois que ce CISSS fait un appel d’offres précis.

En 2013, un contrat a été octroyé à une clinique privée appartenant à des médecins de l’hôpital Charles-Le Moyne.

La clinique devait se trouver dans un rayon de 10 kilomètres autour du centre hospitalier.

Les exigences de l’hôpital

  • Une superficie de 14 200 pi2
  • Situé à maximum 1,2 km de l’hôpital
  • 80 espaces de stationnements réservés aux employés
  • Bail de 10 ans, renouvelable 5 ans
  • Plusieurs salles de rencontres et espaces de travail communs
  • Maximum 70 secondes d’attente pour l’ascenseur en période de pointe
  • Chaussées et aires de stationnement exemptes de nids de poule et de fissures marquées
  • Les bureaux et espaces ne donnant pas sur l’extérieur doivent avoir une section vitrée

Source : site web SÉAO