/sports/hockey
Navigation

Le Canada se sauve avec la victoire

Le Canada se sauve avec la victoire
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur Damon Severson a créé l’égalité avec seulement quatre dixièmes de seconde à faire en temps réglementaire et Mark Stone a touché la cible en prolongation, ce qui a permis au Canada de vaincre la Suisse 3 à 2, jeudi à Kosice, en quart de finale du Championnat du monde de hockey présenté en Slovaquie.

Sur sa réussite miraculeuse, l’arrière de 24 ans a vu son premier tir de la pointe bloqué par un adversaire, mais la rondelle est revenue sur son bâton. Avec cette deuxième chance, Severson a touché le gardien Leonardo Genoni et le disque a tranquillement trouvé son chemin derrière la ligne des buts.

«J’ai vu la rondelle entrer dans le filet et c’est seulement ça que je peux dire, a indiqué Severson au site internet de la Fédération internationale de hockey. Je ne savais pas combien de temps il restait au cadran. Je savais cependant que ce serait proche de la limite, mais au final, c’est le but qui a égalé la marque avec 0,4 s à faire et c’est vraiment super!»

En temps supplémentaire, Stone a joué les héros en redirigeant un bon relais de Pierre-Luc Dubois derrière le gardien adverse. L’attaquant de 27 ans avait aussi enfilé l'aiguille en deuxième période. Il avait dévié un tir de la pointe du défenseur Dante Fabbro. Stone connaît un excellent tournoi, lui qui a inscrit sept buts en huit parties.

Chez les Suisses, Nico Hischier et Sven Andrighetto ont été en mesure de déjouer Matt Murray. Ces deux réussites ont été inscrites avec l’avantage d’un homme. Le gardien du Canada a repoussé 19 des 21 rondelles dirigées contre lui.

«Je crois que nous avons contrôlé la plupart du jeu à cinq contre cinq, a dit Stone après la rencontre. Ils ont cependant inscrit deux buts en supériorité numérique. Dans ce tournoi, l’avantage et le désavantage numérique sont tellement importants, mais nous avons persévéré. Nous avons utilisé tout le temps disponible pour créer l’égalité et nous avons dominé la prolongation. Nous n’avons pas remis la rondelle à l’adversaire et ultimement, nous avons marqué le but important.»

De l’autre côté de la patinoire, Genoni a été très bon malgré la défaite. Le Suisse de 31 ans a fait face à 40 lancers.

En demi-finale, le Canada affrontera la République tchèque tandis que la Russie se mesurera à la Finlande.