/sports/soccer
Navigation

Mondial 2026: Ottawa accordera jusqu’à 4,3 M$

Mondial 2026: Ottawa accordera jusqu’à 4,3 M$
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La ministre fédérale des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, a annoncé jeudi l’octroi d’une somme pouvant aller jusqu’à 4,3 M$ à Soccer Canada pour les préparatifs en vue de la Coupe du monde 2026.

Le gouvernement avait révélé en mars 2018 ses intentions d’accorder un soutien financier qui sera en vigueur cette année et en 2020. Dans un communiqué, il a précisé que «grâce à ce financement, Soccer Canada pourra planifier adéquatement et prendre des décisions éclairées requises à long terme».

Aussi, Mme Duncan a de nouveau exprimé sa satisfaction quant à l’organisation du prestigieux tournoi de la FIFA en Amérique du Nord. Outre le Canada, le Mexique et les États-Unis accueilleront l’élite mondiale du soccer en 2026.

«Le fait de présenter conjointement la Coupe du monde est une excellente occasion pour nos athlètes d’inspirer les Canadiens partout au pays. Cela permettra aussi d’appuyer les petites et moyennes entreprises d’un bout à l’autre du Canada. Cette rencontre fera rayonner le pays sur la scène internationale et elle incitera les Canadiens et les jeunes athlètes à demeurer actifs et à viser l’excellence», a-t-elle commenté.

«Dès le début du processus de présentation des candidatures, le gouvernement du Canada était là pour appuyer nos efforts. Maintenant, à cette étape, nous savons que la collaboration continue avec tous les ordres de gouvernement est le meilleur moyen d’assurer qu’Edmonton, Montréal et Toronto sont choisies comme villes hôtes officielles de la Coupe du monde», a ajouté le secrétaire général de Soccer Canada, Peter Montopoli, à propos des trois villes canadiennes toujours en lice pour la présentation de matchs.

La FIFA a sélectionné la candidature Unis 2026, qui regroupait les trois pays nord-américains, le 13 juin 2018.

Précédemment, le Canada avait organisé le Mondial féminin en 2015. Le gouvernement a rappelé jeudi que cet événement, présenté dans six villes, avait attiré environ 1 350 000 spectateurs, les retombées économiques étant évaluées à 500 millions $ approximativement.