/world/america
Navigation

Au Brésil, un cadavre pour barrer une route

Coup d'oeil sur cet article

Des habitants d’une favela de l’État de Rio de Janeiro ont bloqué vendredi une route avec un cadavre pour protester contre une opération de police survenue la veille, ont rapporté les autorités.

Des habitants de Lambicada, à quelque 150 km de Rio de Janeiro, ont bloqué cet axe routier important qui dessert une zone balnéaire très touristique et, au-delà, le port de Santos, avec une barricade faite de pneus qu’ils ont incendiés et un cadavre, a expliqué la police routière. 

Des employés de l’Institut médico-légal ont accouru et récupéré le corps, qui serait celui d’une personne tuée dans l’opération de police de la veille. 

La Police militaire de Rio de Janeiro a précisé que des hommes du Bataillon d’opérations policières spéciales (BOPE) étaient entrés jeudi dans une favela de la zone et qu’un affrontement s’était ensuivi. 

Mais un porte-parole de la police militaire a affirmé ne pas avoir connaissance de morts ni de blessés engendrés par cette opération, qui a permis la saisie d’armes et de drogue.