/sports/baseball
Navigation

Les Capitales incapables de produire offensivement

Les Capitales incapables de produire offensivement
Photo Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | C’est le partant Pasquale Mazzoccoli des Boulders de Rockland qui a eu le dessus sur Matt Marsh dans un duel de lanceurs chaudement disputé qui s’est terminé par la marque de 3 à 1 en faveur des visiteurs. Malgré une performance remarquable du lanceur des Capitales, vendredi soir, au Stade Canac, l’appui offensif de la troupe de Scalabrini a encore fait défaut.

En six manches, Marsh n’a accordé que quatre coups sûrs pour un seul point mérité, tout en accumulant six retraits au bâton. Une sortie au monticule qui lui redonnera certainement confiance par rapport à son premier match à Trois-Rivières, le 19 mai dernier. Il avait alors permis aux Aigles de s’inscrire au pointage à six reprises, et avait concédé huit coups sûrs en seulement quatre manches de travail.

«On a bien aimé son match et j’ai déjà hâte de voir sa prochaine sortie. On l’a étiré plus qu’on aurait dû. Il a lancé 85 balles aujourd’hui, mais il a été solide», a louangé le gérant des locaux, Patrick Scalabrini.

Mazzoccoli, son homologue du côté de Rockland, a alloué à l’adversaire trois coups sûrs et un point mérité en six manches, retirant sept frappeurs par la même occasion. Mentionnons que l’ancien choix de 35e ronde des Pirates de Pittsburgh en 2016 a aussi mis fin à la séquence de sept matchs avec au moins un coup sûr d’Andrew Godbold.

Un ancien Capitales s’illustre

Après avoir passé les trois dernières saisons sous les ordres de Scalabrini, Adam Ehrlich a joint les rangs des Boulders au début de la présente campagne. En trois présences au bâton, vendredi soir, il a claqué un circuit solo, un double et un coup sûr, produisant ainsi deux des trois points des hommes de Kevin Baez.

«La raison principale pour laquelle on ne l’a pas gardé à la fin de l’année dernière, c’est parce qu’il ne produisait pas assez offensivement», a indiqué Scalabrini.

Les Capitales affronteront de nouveau les Boulders de Rockland samedi soir, au Stade Canac.

Calepin de notes

Arrivé tout droit de la Ligue Atlantique, le receveur Corey Bass posera ses valises samedi (25 mai) dans la Vieille Capitale. Il apportera une certaine profondeur derrière le marbre, une position faible depuis le début de la saison.

Le voltigeur Tyson Gillies sera absent pour au moins toute la série face à Rockland. Sa blessure à l’ischiojambier qui l’affectait en début de semaine s’est ravivée au dernier match opposant les Capitales aux Jackals du New Jersey.

Le receveur Chris Shaw souffre pour sa part d’une blessure mineure à l’épaule. La durée de son absence est inconnue, mais elle risque d’être plutôt courte.