/news/currentevents
Navigation

Un influent Hells encore dans la mire de la police

Le motard David Lefebvre a déjà dit que la drogue lui rapportait 2000 $ par jour

Le condo du Hells Angels David Lefebvre, à Sainte-Thérèse, a été la cible d’une des 18 perquisitions menées hier par une centaine de policiers aux dépens d’un réseau de trafic de drogue actif à Montréal, dans la couronne nord et en Montérégie.
Photo Martin Alarie Le condo du Hells Angels David Lefebvre, à Sainte-Thérèse, a été la cible d’une des 18 perquisitions menées hier par une centaine de policiers aux dépens d’un réseau de trafic de drogue actif à Montréal, dans la couronne nord et en Montérégie.

Coup d'oeil sur cet article

L’influent Hells Angels montréalais visé par une perquisition des policiers, hier, s’est déjà targué d’empocher « de 1500 $ à 2000 $ par jour » grâce au trafic de drogue.

David Lefebvre, maintenant soupçonné d’être à la tête d’un vaste réseau de vente de stupéfiants, faisait de l’argent comme de l’eau bien avant de devenir membre de la puissante bande de motards, selon des documents judiciaires consultés par Le Journal.

En février 2004, Lefebvre comptait parmi une quarantaine de trafiquants épinglés dans l’opération Sud de l’Escouade régionale mixte (ERM), la même brigade qui a fouillé son condo hier.

Les policiers avaient embauché un criminel comme agent civil d’infiltration pour piéger les vendeurs et dirigeants d’un réseau lié aux Hells.

C’est à lui que Lefebvre, alors considéré comme un gros distributeur de speed et d’ecstasy dans le sud-ouest de Montréal, a révélé que ce commerce illicite lui procurait jusqu’à 2000 $ en revenus quotidiens.

La nouvelle génération

Celui que l’ERM qualifiait alors de « sympathisant » des Hells s’en était toutefois tiré avec une peine clémente de 12 mois de prison après s’être reconnu coupable de complot.

Âgé de 46 ans, David Lefebvre s’est récemment hissé parmi les plus influents Hells du chapitre de Montréal, dont il est membre en règle depuis quatre ans, d’après nos sources.

Il fait partie de la « nouvelle génération » montante qui a pris du galon au sein de la bande depuis qu’elle s’est relevée de la fameuse opération SharQc.

Hier, il était le seul Hells Angels visé par l’enquête antidrogue à l’origine des 18 perquisitions menées par 130 policiers de l’ERM et de l’Escouade nationale de répression contre le crime organisé (ENRCO) dans la région de Montréal, dans la couronne nord et en Montérégie.

Les policiers en quête d’indices ont fouillé, non seulement, le condo du motard à Sainte-Thérèse, ils ont aussi investi le domicile de sa mère à Montréal.

Aucune accusation ne pèse toutefois sur David Lefebvre et les policiers n’ont procédé à aucune arrestation, hier.

Caractère bouillant

Lefebvre est également connu pour être un fan de boxe et pour son caractère parfois bouillant.

Après avoir assisté à un combat de l’ex-champion du monde Adonis Stevenson à Québec, le motard a mis K.-O. un homme avec qui il s’était disputé sur la Grande Allée, le 30 juillet 2016.

« Si tu portes plainte, tu vas le regretter ; tu sais pas qui je suis, pis tu vas être dans la marde », a-t-il ensuite dit à la victime qui a eu le nez fracturé et trois dents cassées.

Ce coup de poing qualifié de « gratuit » par un juge lui a valu 15 mois de prison.

Qui est David Lefebvre ?

David Lefebvre
Photo d’archives
David Lefebvre
  • Condamné en 2012 à l’équivalent de huit ans d’incarcération pour complot de meurtre dans l’opération SharQc, il est libéré en 2014 et il reçoit ses patches de membre des Hells du chapitre de Montréal.
  • En 2017, il parraine un nouveau club supporteur des Hells à Montréal, les Minotaures, réputés pour leur violence et leur implication alléguée dans le trafic d’héroïne, selon la police montréalaise.
  • Le 26 septembre 2018, il se marie discrètement au Loft Hotel, rue Saint-Denis, à Montréal.
  • Le 1er décembre 2018, il sert de garçon d’honneur à une autre étoile montante des Hells, Martin Robert, dont le mariage est célébré en grande pompe au centre-ville de Montréal, à la chic salle de bal Le Windsor.
  • L’après-midi du 20 décembre dernier, son ami et ex-motard des Rockers, Sébastien Bass Beauchamp (à droite sur la photo ci-dessous), est tué par balles près d’une station-service de l’arrondissement de Saint-Léonard, un meurtre dont le présumé tueur à gages Frederick Silva est soupçonné par la police.
Le condo du Hells Angels David Lefebvre, à Sainte-Thérèse, a été la cible d’une des 18 perquisitions menées hier par une centaine de policiers aux dépens d’un réseau de trafic de drogue actif à Montréal, dans la couronne nord et en Montérégie.
Photo d’archives