/finance/business
Navigation

Trois-Rivières: une grande marche de solidarité avec les lockoutés d’ABI

Trois-Rivières: une grande marche de solidarité avec les lockoutés d’ABI
Photo Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Des milliers de personnes ont marché samedi dans les rues de Trois-Rivières, en solidarité avec les travailleurs de l’Aluminerie de Bécancour inc.(ABI) en lockout depuis 15 mois. 

La marche, qui rassemblait des gens de partout au Québec et même de l’Ontario, a été organisée par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. Des représentants des autres centrales syndicales, comme la CSN, la CSQ et la CSD, y ont aussi participé. 

«Ça fait chaud au cœur de voir nos familles et amis, au sens propre et au sens syndical du terme, avec nous dans les rues après 16 mois d’un difficile conflit», a indiqué Clément Masse, le président de la section locale 9700 des Métallos, qui représente les 1030 lockoutés d’ABI à la rue depuis le 11 janvier 2018. 

«On espère maintenant que la levée des tarifs américains sur l’aluminium offrira un momentum positif pour favoriser une entente négociée. Notre usine est très compétitive, versatile, et nos membres sont qualifiés pour fabriquer plusieurs produits en aluminium avec une forte valeur ajoutée», a-t-il ajouté. 

Le 11 mars dernier, les travailleurs d'ABI ont rejeté à 82 % la plus récente offre patronale.