/sports/racing
Navigation

Guillaume Boivin conserve son énergie

Guillaume Boivin conserve son énergie
Photo d'archives, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

 Après 15 étapes au Tour d’Italie, compétition du World Tour de cyclisme sur route, la forme physique de Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) tient toujours le coup. 

 Dimanche, le Québécois a fini la course de 232 km entre Ivrea et Como à la 136e place, à 37 min 8 s du gagnant, dans un peloton de 10 concurrents. L’Italien Kristian Sbaragli a une fois de plus obtenu le meilleur résultat de la formation du Canadien, terminant au 50e rang. 

 «Mes jambes étaient bonnes. Nous n’avions pas vraiment quelqu’un pour jouer l’étape. On m’a demandé de sauver [mon énergie] au maximum pour la 18e étape, le seul sprint restant du Giro. Comme nous n’avons personne pour nous battre au général, nous visons des échappées et le dernier sprint», a dit le Montréalais. 

 Deux Italiens se sont livré une chaude lutte à l’arrivée au sprint de cette course. C’est finalement Dario Cataldo (Astana) qui est sorti vainqueur devant Mattia Cattaneo (Androni Giocattoli-Sidermec). Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) est quant à lui troisième avec un retard de 11 secondes. 

 Au classement général, l’Équatorien Richard Carapaz (Movistar) a conservé la tête acquise la veille. Son avance est maintenant de 47 secondes sur son plus proche adversaire, le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Boivin a pour sa part descendu de trois rangs et pointe maintenant au 134e échelon. 

 Lundi, les cyclistes bénéficieront d’une journée de repos. Ils reprendront l’action mardi pour la 16e étape, longue de 226 km, entre Lovere et Ponte di Legno.