/sports/football
Navigation

Les Faucons revampent leur ligne offensive

Faucons
Photo courtoisie, Crinqués de photo-Martin Boisvert L’entraîneur de la ligne offensive, Carl Gourgues, est très heureux de miser sur les recrues Thomas Lapierre (61), Mikael Pattin (77) et Zach Leclerc (63).

Coup d'oeil sur cet article

LÉVIS | Avec le départ des cinq partants, les Faucons de Lévis-Lauzon avaient besoin d’améliorer leur ligne offensive.

Cédric Larouche et Samuel Chabot sont partis dans les rangs universitaires et Hubert Lapointe a complété son parcours collégial. En plus, Jérémy Villiard, la meilleure recrue de 2018, est lui aussi parti pour amorcer des études en sciences policières, alors que Thomas Bélanger est de retour sur la ligne défensive, lui qui avait frappé en relève l’an dernier pour dépanner.

Zach Leclerc, Thomas Lapierre, des Corsaires de Pointe-Lévy, et Mikael Pattin, du Sélect de Paul-Hubert de Rimouski, poursuivront leur carrière avec les Faucons.

Courtisé par toutes les équipes de Division 1 sauf le Phénix d’André-Grasset, Leclerc avait déjà une bonne idée de sa destination. « J’avais une bonne idée de l’endroit où je voulais aller, a raconté le joueur de ligne par excellence dans le circuit juvénile Division 1-B au cours des deux dernières années et natif de Saint-Édouard-de-Lotbinière. J’ai regardé Lennoxville, mais la présence de Carl [Gourgues] comme entraîneur de position a été un facteur important. Je me retrouve dans un environnement connu. Avec les Faucons, je vais retrouver un esprit de famille avec la présence de plusieurs joueurs de la Rive-Sud. La présence de Thomas qui est mon meilleur chum a aussi aidé. »

Capacités physiques

Tout comme son chum, Lapierre penchait pas mal du côté des Faucons. « Limoilou m’a démontré de l’intérêt, mais ça ne valait pas la peine de visiter, a-t-il indiqué. La présence de Zach et de Carl a été un point fort. C’est envisageable que je sois partant à ma première année, mais il n’y a rien d’assuré. »

Pierre-Alain Bouffard est satisfait de la récolte de gros bonshommes. « Zach et le géant Adam Lachance (Saint-Martin) qui a opté pour Lennoxville étaient les deux meilleurs joueurs de ligne offensive du territoire de Chaudière-Appalaches à sortir cette année, a affirmé l’entraîneur-chef des Faucons. Quant à Thomas, il a de bonnes chances de percer l’alignement de l’équipe du Québec. Ils ont les capacités physiques pour évoluer comme partants dès leur première saison et il n’y aura pas d’adaptation puisqu’ils retrouveront leur entraîneur de position Carl Gourges. »

« Mikael Pattin représente lui aussi une très grosse prise, poursuit Bouffard. Mikael aura besoin d’une certaine période d’adaptation, mais les trois ont de très bonnes chances d’être des partants dès le premier match. Les postes ouverts les ont attirés. »

Aucun Français

Les Faucons n’ont recruté aucun Français cette année. « Il y avait de bons joueurs et on va garder contact dans le futur, mais c’est plus simple de miser sur des gars du Québec à talent égal, a expliqué Bouffard. On ne pensait pas recruter 38 joueurs, alors on n’a pas eu besoin d’aller voir ailleurs. Nous avons 71 joueurs comparativement à 50 l’an dernier, dont 27 qui étaient des recrues. »

Les Faucons miseront sur trois Français, dont le porteur de ballon Lucas Dalin qui a bien joué, dimanche, à l’occasion du match simulé qui concluait le camp de printemps, et le demi défensif Roger Mounyol qui devrait obtenir un poste de partant.

Un changement important pour Carl Gourgues

 Carl Gourgues consacrera toutes ses énergies aux Faucons de Lévis-Lauzon.

Entraîneur-chef des Corsaires de Pointe-Lévy, Gourgues était présent à seulement deux entraînements par semaine l’an dernier avec les Faucons à cause des conflits d’horaire et il ratait aussi certaines parties quand les Corsaires étaient en action au même moment. « Je serai exclusif aux Faucons, a illustré l’ancien garde étoile du Rouge et Or de l’Université Laval et porte-couleurs des Lions de la Colombie-Britannique. Après huit ans à la tête des Corsaires, j’avais le goût de continuer, mais ils ont pris une autre direction et je respecte leur choix. Ils voulaient que l’entraîneur-chef soit dans l’école. J’ai proposé quelques options, mais elles n’ont pas été retenues. »

Alexandre Martineau est le nouvel entraîneur-chef des Corsaires. « J’aimais être entraîneur-chef, mais ce que je préfère, c’est enseigner sur le terrain, a souligné Gourgues. Il n’est pas impossible que je redevienne entraîneur-chef, mais ce n’est pas dans mes plans à court terme. Vingt-quatre heures après mon départ, les responsables des Commandeurs du Collège de Lévis m’ont contacté pour vérifier mon intérêt, mais je voulais prendre un pas de recul. »

Joueur agressif

Les plus grandes disponibilités de Gourgues tombent à point puisque les Faucons miseront sur cinq nouveaux partants sur la ligne offensive. Parmi les candidats, on retrouve deux recrues qu’il a dirigées à Pointe-Lévy, soit Zach Leclerc et Thomas Lapierre.

« Ça fait longtemps qu’on voyait venir Zach, a souligné Gourgues. C’était quasiment une légende dans le scolaire. Il va dominer dans le collégial. Il ne sera pas reposant. C’est un joueur très agressif avec du chien, plus fort que la normale et qui a les attributs physiques d’un joueur de 3e année. »

« Quant à Tom, c’est un gars plus grand qui comprend bien le jeu, poursuit Gourgues. Joueur de hockey, il n’a commencé le football qu’en 4e secondaire. Nous sommes jeunes sur la ligne. Nous aurons trois gars de 18 ans et le reste des joueurs de 17 ans. Tout est à bâtir. »

Entraîneur de position avec les Faucons depuis plusieurs années, Alexandre Gagnon est maintenant le nouveau coordonnateur des unités spéciales. Maxime Boilard est parti pour des raisons familiales.