/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Martin Drainville

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste ainsi que quelques photos souvenirs.

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Jouer avec Dodo

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d’archives

Lors d’un gala Juste pour rire en 1991, Martin Drainville, 27 ans, diplômé de l’option théâtre du cégep Lionel-Groulx à peine quatre ans plus tôt et déjà champion de la LNI, partageait avec fierté la scène avec la grande Dominique Michel. Quelques années plus tard, il deviendra, à ses côtés, le nouveau Gustave de la série culte Moi et l’autre.

Les honneurs pour « Tintin »

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d’archives

Martin, 28 ans, lors d’une entrevue en 1992. Cette année-là, il remportait un prix Gémeaux pour son rôle dans la série Scoop de Réjean­­ Tremblay et Fabienne Larouche, alors qu’il jouait le rôle du jeune journaliste maladroit, Richard « Tintin » Fortin. À la même époque, il était des comédiens de Samedi PM et Super sans plomb.

Dans la cour des grands

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d’archives

Une photo publiée en 2001. Cette année-là, le comédien interpréta notamment le rôle d’un employé de nul autre que Robert de Niro dans le film américain The Score, tourné à Montréal. Étaient également de ce thriller campé dans le milieu des clubs de jazz, Edward Norton et Marlon Brando. Martin était à l’époque de la série Avoir su... .

La Florida

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d’archives

Aux côtés de Marie­-Josée Croze­­­ à ses débuts, dans l’un des classiques du cinéma québécois, La Florida sorti en 1993, il y a plus de 25 ans. Dans cette comédie de George Mihalka, Martin Drainville endosse le personnage de Réhaume Larivière, ami de la famille Lespérance qui rénove un motel en Floride.

Ce cher Louis 19

Photos souvenirs: Martin Drainville
Photo d’archives

Martin Drainville (et Agathe de la Fontaine) obtenait le rôle-titre du film Louis 19, le roi des ondes en 1994, celui du pauvre Louis Jobin, filmé 24 h sur 24 pour les besoins d’une série télé-réalité. Le comédien en était déjà à une dizaine de rôles au cinéma. Le film de Michel Poulette obtiendra plusieurs prix et fera l’objet d’un remake aux États-Unis intitulé En direct sur Edtv.


► Martin Drainville se prépare à présenter sur scène la reprise du classique du théâtre québécois Broue, aux côtés de ses collaborateurs de longue date, Benoît Brière et Luc Guérin. Les trois amis reprendront les rôles de Bob, Pointu, Verrue, Travolta et les autres, rendus célèbres par Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier dès le 6 juin au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Ils produisent eux-mêmes le projet avec leur compagnie Ménage à trois.

► Le phénomène Broue, des auteurs Jean-Pierre Plante, Claude Meunier, Francine Ruel et Louis Saïa, présenté pour la première fois en 1979, a fracassé des records d’assistance avec près de 4000 représentations et près 3,4 millions de spectateurs.

 La « nouvelle administration » de Broue sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne du 6 juin au 17 août, puis à la Salle Albert-Rousseau à Québec en septembre et à la Salle Odyssée à Gatineau en octobre. Voir broue.ca.