/weekend
Navigation

Tommy du groupe The Who: un opus qui a fait sa marque

Tommy du groupe The Who: un opus qui a fait sa marque
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Lancé il y a 50 ans, Tommy, du groupe The Who, fait partie des albums marquants de l’histoire de la musique rock. La preuve ? Cette aventure musicale, née au printemps 1968, s’est déclinée en ballet, en opéra, en version symphonique, en film et en comédie musicale.

Première œuvre à être considérée comme un opéra rock, le quatrième opus de la formation britannique, constituée de Roger Daltrey, Pete Townshend, John Entwistle et Keith Moon, s’est vendu à 20 millions d’exemplaires dans le monde. Il se retrouve en 96e position du palmarès des 500 meilleurs albums du magazine Rolling Stone, selon une liste publiée en 2005.

L’album concept raconte l’histoire de Tommy Walker, un enfant qui est devenu sourd, muet et aveugle, à la suite d’un traumatisme, après avoir vu son père, que l’on croyait mort à la guerre, assassiner le nouvel amoureux de sa mère.

Le jeune homme vivra une série d’expé­riences afin de retrouver ses sens et deviendra une espèce de guide spirituel, qui sera ensuite rejeté par ses adeptes.

Multiples déclinaisons

Tommy contient plusieurs pièces importantes du répertoire des Who avec les Amazing Journey, Acid Queen, Pinball Wizard, I’m Free et We’re Not Gonna Take it. On retrouve aussi le simple See Me, Feel Me, qui est un collage fabriqué à partir de deux segments de la pièce We’re Not Gonna Take It.

Tommy s’est retrouvé en deuxième position du palmarès au Royaume-Uni et en quatrième de celui des albums pop de Billboard.

Tommy s’est décliné, par la suite, sous une multitude de formes. Il a été adapté, en 1970, par les Grands Ballets canadiens, et l’Opéra de Seattle présentait sa version, en 1971, au Moore Theatre.

Il y a eu ensuite une version symphonique avec le London Symphonic Orchestra qui a été jouée à Londres et en Australie. Un album a aussi été lancé en octobre 1972.

En 1975, le réalisateur Ken Russell proposait une version cinématographique de Tommy avec Roger Daltrey, Elton John, Tina Turner, Eric Clapton, Ann-Margret, Jack Nicholson et Keith Moon dans le rôle de l’inquiétant Uncle Ernie. La trame sonore du film a connu un énorme succès.

Une comédie musicale a suivi en 1991 avec des représentations à San Diego, New York, Toronto, Londres, Stratford en Ontario et Denver.