/auto/opinion
Navigation

Fusion Renault-FCA: l’avis d’Antoine Joubert

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les rumeurs de fusion entre Renault et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) vont bon train, le journaliste du Guide de l’auto, Antoine Joubert, s’est déplacé dans les studios de TVA pour faire le point avec l’animateur, Mario Dumont.

 

À LIRE AUSSI: FCA veut fusionner avec Renault pour former le numéro 3 mondial

À LIRE AUSSI: Peugeot envisagerait une alliance avec FCA

 

Selon Antoine Joubert, l’association entre ces deux géants automobile pourrait avoir des effets bénéfiques chez FCA.

«Fiat Chrysler se cherche désespérément un partenaire depuis plusieurs années parce qu’on a besoin de nouvelles technologies», estime-t-il, ajoutant que «Renault est capable de fournir tout ce dont FCA a besoin pour continuer à vendre des véhicules.» Du côté de Renault, on pourrait profiter de la grande popularité des marques Ram et Jeep.

À l’inverse, si cette fusion s’avérait réelle, les nouvelles seraient moins bonnes pour le constructeur japonais, Nissan. «Nissan sera le grand perdant là-dedans parce que Renault et FCA sont capables, en s’associant, de couvrir le marché complet», analyse Antoine Joubert, rappelant que Nissan et Renault sont actuellement associés sans être fusionnés.

 

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.