/24m/job-training
Navigation

Gérer son téléphone intelligent au travail

Gérer son téléphone intelligent au travail

Coup d'oeil sur cet article

Takwa Souissi - 37e AVENUE

 

70 % des travailleurs croient qu’il est déplacé de consulter son téléphone cellulaire en réunion... mais 53 % le font quand même. Et 92 % avouent même que la dépendance au téléphone est un vrai problème. Vous reconnaissez-vous dans ces chiffres ? Il s’agit d’un des résultats d’un sondage américain réalisé cette année sur l’étiquette du téléphone intelligent au travail.

Si ce sondage a été réalisé par KDM Engineering aux États-Unis, on peut très bien imaginer que les comportements liés au téléphone intelligent sont similaires ici. Par exemple, la majorité des répondants disent consulter leur téléphone au bureau toutes les 20 minutes. Pour 2 % des répondants, le téléphone n’est jamais mis de côté. Or, même si l’employeur est tolérant et n’interdit pas formellement l’utilisation du téléphone cellulaire sur les lieux de travail, il convient d’agir avec professionnalisme et respect d’autrui. Voici quelques conseils afin d’utiliser votre téléphone intelligent au travail de façon plus éthique.

1. Faites une réelle introspection. Analysez vos habitudes et portez un regard lucide sur votre manière d’utiliser votre téléphone. Certaines applications existent même pour vous aider à calculer le temps passé sur les différentes plateformes. Si vous constatez qu’une partie de vos besoins est liée à l’emploi ou à des urgences personnelles, vous pourrez vous permettre plus de liberté.

2. En mode vibration. Afin de ne pas constamment vérifier son téléphone, une idée serait de le placer en mode vibration et non silence complet. Ainsi placé dans une poche, il sera facile de reconnaître si un appel ou un texto entrent. Les autres notifications demeureront silencieuses.

3. Résister en réunion. En réunion d’équipe, l’étiquette est de ne pas consulter son téléphone du tout... même pour regarder l’heure. Il devrait y avoir une horloge accrochée au plafond ou un écran d’ordinateur allumé pour y jeter un coup d’œil.

4. Terminer son appel avant d’entrer au bureau. Il vaut mieux arriver une minute en retard plutôt que d’entrer au travail en pleine conversation téléphonique ou encore les yeux rivés sur son appareil. On prendra ainsi le temps de saluer les collègues et d’entamer la journée avant de ressortir son téléphone.

5. Prévoir le coup... de fil. Si vous attendez des nouvelles importantes, vous pouvez avertir vos collègues ou votre patron qu’il se peut que vous deviez prendre un appel. Le téléphone pourra rester sur le coin de votre bureau afin de pouvoir travailler l’esprit tranquille et répondre rapidement.

6. Téléphone relié à l’emploi. Si vous utilisez fréquemment votre téléphone cellulaire pour des raisons professionnelles, il est possible de demander à l’employeur de vous fournir un deuxième téléphone spécifique à vos besoins. Cela vous empêchera d’avoir constamment l’air d’être sur votre appareil, et vous évitera aussi de travailler en dehors de vos heures de bureau.

Malgré son impact réel sur la productivité, le téléphone intelligent peut être très utile tant professionnellement que personnellement, et n’est pas prêt de quitter le paysage. Vaut mieux donc en faire bon usage !