/24m/job-training
Navigation

Petit guide de l’indispensable « pitch d’ascenseur »

Businesspeople Shaking Hands Near Elevator
Andrey Popov - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Jean-Baptiste Hervé — 37e AVENUE

 

Sauriez-vous résumer en moins d’une minute ce que vous faites, ce qui vous distingue et ce à quoi vous aspirez ? Ce « pitch d’ascenseur » est essentiel pour tisser rapidement des liens professionnels. Marche à suivre et astuces.

L’elevator pitch ou « pitch d’ascenseur » est un type de discours bien connu dans le monde de l’entrepreneuriat. Il consiste à tenter de convaincre un partenaire potentiel — ou, plus largement, tout interlocuteur — du bien-fondé de notre démarche, de notre produit ou de ce qu’on a à offrir comme travailleur. Cette intervention doit être brève et efficace, d’où l’origine de l’expression. Saurez-vous relever le défi ?

Préparer le « pitch » parfait

« Pensez mantra (trois mots) et non déclaration de mission (trente mots). Pensez que le temps est la denrée importante, et non l’argent. Si vous ne pouvez pas susciter l’intérêt en trente secondes, vous aurez une carrière longue et ennuyeuse. » C’est en substance ce qu’affirme à propos du « pitch d’ascenseur » l’entrepreneur et ancien responsable du marketing chez Apple Guy Kawasaki, dans son livre La réalité de l’entrepreneuriat.

Le temps

Le temps est la clef de cette brève déclaration. En trente à soixante secondes, vous devez être apte à raconter qui vous êtes et ce que vous faites. Il est essentiel de rassembler les éléments fondamentaux de votre parcours professionnel et de les résumer en quelques phrases simples et frappantes.

La persuasion

En plus d’être synthétique, un « pitch d’ascenseur efficace » doit être persuasif et éveiller l’intérêt de l’interlocuteur. Si vous avez la chance de savoir qui vous vous apprêtez à rencontrer — ce qui n’est pas toujours le cas, surtout dans un réel ascenseur ! — faites vos recherches avant d’aborder les entreprises pour qui vous aimeriez travailler et orientez votre « pitch » de manière à toucher les cordes sensibles de votre interlocuteur, tout en demeurant vous-même.

Un discours passe-partout

Vous est-il déjà arrivé de vous perdre dans vos explications lorsqu’une vieille connaissance rencontrée par hasard dans un magasin ou une personne à qui l’on vous présente dans un événement professionnel vous demande ce que vous faites ? Voilà des occasions où un « pitch d’ascenseur » tout prêt est fort utile. On ne sait jamais qui peut devenir un précieux contact professionnel!

Passez au salon

Si vous êtes en recherche d’emploi, ce petit discours sur vos forces et votre mission personnelle devient encore plus important.

Les salons de l’emploi sont d’excellents lieux pour vous faire valoir à l’aide d’un bref « pitch ». En ces lieux se trouvent rassemblées plusieurs entreprises, souvent du même secteur. Vous aurez donc à discuter avec des patrons qui attendent de vous une description courte de ce que vous pouvez leur apporter. C’est le moment vous lancer, d’autant plus que vous avez alors moins à perdre que lors d’un entretien d’embauche en bonne et due forme.

Avec ces conseils et l’expérience que vous accumulerez à force de livrer votre discours, vous saurez improviser un peu plus. Vous deviendrez alors de plus en plus authentique, une caractéristique prisée des recruteurs.