/sports/opinion/columnists
Navigation

Yamaha, tout un éventail de modèles

Quad
Photo Julien Cabana Trois des quads qui font la renommée de Yamaha. À l’avant-plan, le sportif Raptor, à gauche le Grizzly et, à l’arrière, le Kodiak.

Coup d'oeil sur cet article

Que vous soyez amateurs de quad de randonnée, de travail, de sports ou d’utilitaire côte à côte, il est certain que vous allez trouver un modèle qui vous convient dans la gamme Yamaha.

« Très honnêtement, avec cette compagnie, nous sommes certains de trouver ce qui convient le plus à la personne qui se présente devant nous, affirme d’emblée René Cyr, directeur adjoint chez Pro Performance de Boischatel. Le sportif, l’amateur de randonnée ou encore la personne qui cherche un côte à côte utilitaire, tout est disponible. »

Parmi les véhicules sportifs sur le marché, nul doute que le Raptor 700 2019, à propulsion, fera sensation. « C’est une machine purement sportive parmi les plus vendues, qui offre un taux de fiabilité très intéressant, souligne le spécialiste. Le vrai moteur Yamaha fait un retour dans ce modèle cette saison, le 686 cc. C’est vraiment le jouet par excellence, un jouet de sentier très confortable, très grand débattement. Il est équipé d’une boîte de vitesses à cinq rapports, incluant la marche arrière. Il confirme aussi son statut sport avec son entraînement à chaîne. » (à partir de 11 799 $)

LE KODIAK

De retour l’année dernière dans la gamme, le Kodiak 450 se veut un petit véhicule d’entrée de gamme, très agile et facile d’utilisation dans les endroits plus serrés.

« La compagnie l’a ramené en y ajoutant des accessoires très intéressants comme la direction assistée, indique René Cyr. C’est véritablement un beau petit quad qui peut servir à tout comme le travail, la chasse, la pêche et la randonnée. Il est équipé de la transmission automatique. »

Son système de refroidissement par ventilation électrique de haute capacité et son support à moteur en caoutchouc vont offrir une conduite très confortable. Le monocylindre de 421 cc possède aussi le système On-Command 4RM exclusif à Yamaha. Cela signifie que c’est vous en tant que conducteur qui décidez des réactions de votre véhicule, dans les conditions d’utilisation que vous vivez. (à partir de 8799 $)

LE GRIZZLY DAE

« J’ai décidé de mettre de l’avant le Spécial édition de cette catégorie. Il fait partie de la gamme de Grizzly disponible. Il a l’avantage d’être équipé de roues de 27 pouces avec des pneus très agressifs, des roues de magnésium, une peinture de type automobile, tout pour rendre très fier son propriétaire. Il se démarque vraiment des autres par rapport à la finition de la machine. Yamaha a porté une attention particulière à tous les détails de finition et de présentation par rapport aux autres. Il ne passe pas inaperçu. »

Pour la motorisation, la compagnie a ramené le moteur de compagnie, le 686 cc monocylindre à quatre temps. Sa force de traction est de 1300 livres, ce qui est excellent pour un quad. La transmission est par courroie avec un arbre à l’arrière. Ce véhicule a vraiment fait ses preuves. (à partir de 12 999 $)

En 2019, les amateurs peuvent profiter d’un nouveau modèle de côte à côte, le Wolverine X2 DAE. « Équipé de la direction assistée électrique (DAE), il arrive avec un tout nouveau moteur, le 847 cc Yamaha, deux cylindres, refroidi par liquide avec transmission Ultramatic et par arbre. Il peut s’utiliser en deux roues motrices, quatre roues motrices pour quatre roues bloquées au différentiel, explique le spécialiste. Il se présente en version deux places ou quatre places. C’est un véhicule qui va avoir plusieurs usages autant pour le travail, le sport et la famille. Les véhicules quatre places qui se transforment en deux places, c’est assez rare. » (à partir de 16 999 $)

LE TRÈS SPORTIF

Si vous êtes à la recherche d’un côte à côte très sportif, qui vous permettra de vous amuser rondement, le YXZ1000 devrait être votre choix chez Yamaha.

« C’est véritablement le modèle sportif pour les amateurs de sensations fortes qui aiment les sentiers plus accidentés, mentionne René Cyr. La transmission à palettes au volant, un peu comme la F1, est séquentielle et possède cinq vitesses. Le moteur est un 1000 cc. Le véhicule est très agressif. Les roues ont un très grand débattement. C’est vraiment le jouet par excellence. » (à partir de 27 699 $)

POUR LE TRAVAIL

Toujours dans la série des côtes à côtes, on retrouve chez ce fabricant le modèle Viking.

« Ce véhicule se fait dans une version trois places ou six places. Comme tous les autres, il est équipé du 686 cc avec une transmission Ultramatic. Il y a aussi un frein moteur. Il est équipé d’une boîte à l’arrière qui peut basculer, dans laquelle on peut placer jusqu’à 600 livres de marchandise. La capacité de tir est de 1500 livres. C’est véritablement un outil de travail. La suspension est très rigide. C’est une machine efficace et bien malin celui qui en verra le bout », conclut René Cyr.