/news/politics
Navigation

Réforme du mode de scrutin: la «notion» de parité sera incluse, promet LeBel

Le mode de scrutin fera plus de place aux femmes

Réforme du mode de scrutin: la «notion» de parité sera incluse, promet LeBel
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La réforme du mode de scrutin inclura une certaine forme de parité, promet la ministre responsable du dossier, Sonia LeBel.

« Nous sommes tout à fait d’accord pour que cette notion-là fasse partie de notre réforme. Elle fait partie de la réflexion », assure la ministre de la Justice.

Dimanche dernier, le Mouvement démocratie nouvelle, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, ainsi que des centrales syndicales ont demandé au gouvernement Legault d’inscrire la parité hommes-femmes dans sa future réforme, laquelle vise à créer un nouveau mode de scrutin proportionnel mixte.

En réflexion

Si Sonia LeBel s’engage à inclure une certaine forme de parité, la ministre ne promet pas d’imposer un quota de 50 % de candidates ni même une « zone paritaire ». « Toute la fourchette est là, dit Mme LeBel. La notion de parité, on va remplir notre engagement. Je ne discuterai pas des mesures particulières parce qu’elles sont, justement, en discussion et en réflexion. »

« Je veux rassurer tout le monde, on n’a pas mis de côté cet engagement-là, que la parité fasse partie de la réforme », ajoute-t-elle.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.