/news/currentevents
Navigation

Un mystère autour de son extradition

On ignore à quel endroit se trouve André Gauthier

André Gauthier, Saguenéen
Photo courtoisie André Gauthier, Saguenéen

Coup d'oeil sur cet article

La famille d’André Gauthier, qui est emprisonné à l’étranger, affirme que le gouvernement canadien n’a aucune idée de l’endroit où se trouve le Québécois de 65 ans.

Ses proches disent avoir passé la journée de mercredi à tenter de déterminer si le Saguenéen avait été remis entre les mains des Émirats arabes unis. Selon eux, plusieurs appels avec le gouvernement canadien n’ont pas permis de fournir de réponses.

André Gauthier a lui-même réussi à appeler son fils Alexis mercredi soir, depuis la ville frontalière de Hatta entre le sultanat d’Oman et les Émirats arabes unis, apparemment toujours aux mains de la police d’Oman.

« Des entretiens téléphoniques avec la conseillère consulaire du ministère des Affaires étrangères et avec la secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Pamela Goldsmith-Jones, ont révélé que le gouvernement n’avait aucune idée de l’endroit où se trouvait André », a déclaré Radha Stirling, une avocate britannique œuvrant au sein de l’organisme Detained in Dubai.

En urgence

Depuis l’annonce de son expulsion, la famille continue de mettre de la pression sur Ottawa. Celle-ci attend encore une confirmation pour organiser une visite urgente.

Le gouvernement canadien maintient que le dossier de M. Gauthier est « urgent » et « prioritaire ». Il semble toutefois que les responsables canadiens travaillent dans des conditions difficiles.

Son fils Alexis a exprimé son exaspération face à l’absence de progrès. « Si nous n’informions pas le gouvernement de l’extradition de mon père, je ne sais pas s’il l’aurait même su, franchement. »

En 2015, André Gauthier aurait dénoncé une fraude d’une ampleur considérable au sein de l’entreprise aurifère dans laquelle il était actionnaire. Finalement, c’est lui qui s’est retrouvé à être accusé par la justice.