/sports/soccer/impact
Navigation

Piatti absent de 8 à 12 semaines

L’Argentin s’est à nouveau blessé au genou droit lors du match de vendredi dernier

Piatti absent de 8 à 12 semaines
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La tuile est tombée jeudi en fin d’après-midi. Ignacio Piatti est à nouveau blessé au genou et va rater de 8 à 12 semaines de jeu.

L’Argentin, qui venait à peine d’effectuer un retour au jeu, s’est blessé lors de la rencontre de vendredi dernier à Los Angeles et on se demande si on le reverra dans le maillot de l’Impact.

Cette fois-ci, il s’est étiré le ligament extérieur du genou droit. En quittant la rencontre, il avait précisé à Rémi Garde que quelque chose clochait.

C’est donc dire que l’Impact va passer l’essentiel de l’été sans son joueur désigné.

Dans le meilleur scénario, Piatti sera de retour au début du mois d’août. Dans le pire, il reviendra au début septembre. C’est donc dire qu’il ratera entre 10 et 16 matchs en plus du Championnat canadien. Et ça, c’est si sa guérison va comme prévu.

Solution de rechange

La nouvelle fait extrêmement mal à une équipe qui a de la difficulté à être créative en attaque sur une base constante sans son joueur vedette.

L’état-major qui, on l’espère, travaillait déjà à remplacer Piatti, dont c’est probablement la dernière saison à Montréal, doit maintenant enclencher la vitesse supérieure afin de lui trouver un successeur dès la fenêtre de transfert estival qui s’ouvre dans cinq semaines.

Il y a au moins la pause de la Gold Cup dans une semaine, de sorte que l’équipe ne va jouer que cinq matchs sans lui avant l’ouverture de la fenêtre de transfert estivale qui s’ouvrira le 7 juillet.

Ce n’est pas facile de remplacer un joueur de la trempe de Piatti, mais comme il avait laissé planer un possible départ au terme de la saison, on peut penser que l’équipe travaillait déjà à préparer l’après-Piatti.

Il faut surtout qu’on le prépare mieux que l’après-Drogba parce que l’Ivoirien n’a pas encore été remplacé trois saisons plus tard.

Un trou

Il est essentiel de trouver une solution de rechange qui se voudrait permanente dans un monde idéal parce que c’est mince sur l’aile gauche.

Mathieu Choinière serait en mesure d’y jouer, mais son statut est incertain puisqu’il semble avoir subi une commotion cérébrale à la suite d’un violent contact aérien avec Justen Glad lors du match de mercredi soir contre le Real Salt Lake.

Orji Okwonkwo peut aussi jouer sur la gauche, mais il est lui aussi blessé. Reste Harry Novillo qui revient d’une blessure et qui a encore tout à prouver.

Il ne faut pas oublier le jeune Clément Bayiha qui pourrait prendre des minutes à ce poste même s’il est plus à l’aise sur la droite.

Bref, c’est un joyeux casse-tête qui se présente à Rémi Garde et son personnel de recrutement d’ici cet été.

Survivre

Piatti a disputé les trois premiers matchs de la saison au cours desquels il a inscrit trois buts.

Il s’est ensuite blessé au genou droit lors du match du 16 mars à Orlando pour ensuite rater les 10 matchs suivants.

L’Argentin de 34 ans est revenu le 18 mai dans un verdict nul de 0 à 0 contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre alors que l’Impact a perdu 4 à 2 contre le Los Angeles FC à son dernier départ.

L’Impact a disputé un total de 11 matchs sans son meneur cette saison et a maintenu une fiche très décente de 5-4-2. L’équipe a essentiellement survécu avec une petite moyenne d’un but par match au cours de cette période, étant blanchie quatre fois.