/finance
Navigation

Le 1 square Phillips, un projet immobilier de 1 milliard $ pour Montréal

Le 1 square Phillips, un projet immobilier de 1 milliard $ pour Montréal
PHOTO COURTOISIE/ GROUPE BRIVIA

Coup d'oeil sur cet article

L’ensemble immobilier comprenant la plus haute tour résidentielle de Montréal coûtera 1 milliard $ à construire, a annoncé le promoteur immobilier Groupe Brivia, jeudi.

Situé à un jet de pierre du magasin La Baie d’Hudson et de la rue Sainte-Catherine Ouest, le 1 square Phillips comptera trois tours réalisés en autant de phases, dont la plus imposante atteindra la même hauteur que sa future voisine, Place Ville Marie. Elle comptera 61 étages, ce qui en ferait le plus haut immeuble résidentiel de la métropole, devant les gratte-ciel Maestria de Devimco, avec leurs 55 et 58 étages prévus sur le site de l’ancien Spectrum, ainsi que Victoria sur le Parc, près du Vieux-Montréal, qui comptera 58 étages.

Le 1 square Phillips, un projet immobilier de 1 milliard $ pour Montréal
PHOTO COURTOISIE/ GROUPE BRIVIA

La première phase du 1 square Phillips nécessitera à elle seule un investissement de 400 millions $ sur le 1 milliard $ prévu. Elle accueillera près de 800 unités avec un prix plancher de 260 000 $. Il est question d’unités de 390 à 5000 pieds carrés (studios, une et deux chambres, penthouses et superpenthouses).

Un hôtel haut de gamme «s’ajouterait» aussi au projet dans une phase subséquente ainsi qu’un jardin qualifié d’oasis en plein centre-ville, a précisé le Groupe Brivia, par communiqué, jeudi.

«Le centre-ville de Montréal se transforme en misant sur l’immobilier résidentiel et le Groupe Brivia est heureux de participer à cet élan», a dit Kheng Ly, président et chef de la direction du Groupe Brivia, qui a obtenu les approbations du Comité consultatif d’urbanisme de l’arrondissement de Ville-Marie, bien que d’autres rencontres sont prévues avec la Ville de Montréal pour l’obtention d’autres feux verts.

C’est un autre terrain de stationnement qui va disparaître au profit de cet ensemble immobilier imposant, qui, croit-on, va se distinguer par sa géométrie architecturale à neuf coins. Ainsi, plus de propriétaires vont disposer d’une unité de coin. La tour a été conçue par la firme Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, alors que le jardin sera l’œuvre de l’architecte paysagiste Claude Cormier.

Le 1 square Phillips devrait rejoindre une «clientèle variée» regroupant des professionnels, des retraités actifs et des acquéreurs étrangers. Par contre, on précise que la location à court terme de type AirBnb ne sera pas permise dans l’immeuble, qui sera situé dans un secteur prisé des touristes.

«Nous croyons être en mesure d’offrir un produit qui répond aux attentes et aux besoins précis de ces clientèles. Il s’agit d’un projet unique. Nous nous assurerons que ce soit notre meilleure réalisation à ce jour», a ajouté le fondateur du Groupe Brivia, qui pilote aussi la construction des tours YUL et du projet Le QuinzeCent, sur le boulevard René-Lévesque Ouest.

La construction du 1 square Phillips pourrait se mettre en branle en 2020, pour une livraison des premières unités en 2024.

ENCADRÉ

Phase 1 du projet immobilier 1 square Phillips

- Tour de 61 étages

- Investissement de 400 millions $

- 789 unités de 390 à 5000 pieds carrés (studios, une et deux chambres, penthouses et superpenthouses)

- Piscine, parcours d’eau, spa, salles d’entrainement, studio de yoga, lounge, bar à jus et casiers de colis type Amazon (certains réfrigérés)

- Environ 10 000 pieds carrés d’aires communes au 50e étage, incluant une terrasse extérieure

- Un total de 42 000 pieds carrés d’espaces communs

- Débarcadère couvert

- Stationnement souterrain de trois étages avec 165 places