/sports/hockey
Navigation

Un «Blues» de Boston

Sanford remplacera fort probablement Sundqvist au sein du quatrième trio

Zach Sanford, qui a disputé trois matchs contre les Jets au début des présentes séries éliminatoires, verra de l’action dans le camp des Blues ce soir alors qu’il prendra la place d’Oskar Sundqvist, suspendu.
Photo AFP Zach Sanford, qui a disputé trois matchs contre les Jets au début des présentes séries éliminatoires, verra de l’action dans le camp des Blues ce soir alors qu’il prendra la place d’Oskar Sundqvist, suspendu.

Coup d'oeil sur cet article

ST. LOUIS | Zach Sanford avait un cadre de Bobby Orr dans sa chambre. Il a grandi comme un partisan des Bruins de Boston. Plusieurs années plus tard, il jouera son premier match en finale de la Coupe Stanley contre l’équipe de son enfance.

« C’est assez fou comme histoire, a raconté Sanford à sa sortie d’un entraînement au Enterprise Center, vendredi. Je reçois des textes de mes amis de Boston depuis les dernières heures. Ils n’en reviennent pas que je me retrouve en finale contre les Bruins.

« Juste de participer à une finale, c’est spécial, mais ça devient encore plus magique de le faire contre les Bruins, a poursuivi l’ailier de 24 ans. Mais pour que ça reste magique, nous devrons les battre. »

Né à Salem, au Massachusetts, Sanford a ensuite habité dans une petite ville du New Hampshire, à environ 45 minutes du TD Garden de Boston.

« Glen Murray et Sergei Samsonov étaient mes joueurs préférés chez les Bruins, s’est-il remémoré. J’ai vu plusieurs matchs au Garden. Je devais avoir sept ou huit ans la première fois que j’ai mis les pieds dans l’aréna. »

Avec Steen et Barbashev

Craig Berube a refusé de le confirmer, tentant de préserver le suspense, mais avec la suspension d’un match imposée à Oskar Sundqvist, Sanford réintégrera la formation des Blues.

L’attaquant a d’ailleurs confirmé sa présence lors de ses entrevues avec les journalistes. Il sera utilisé à l’aile gauche avec Ivan Barbashev et Alexander Steen.

« J’ai joué trois matchs au début des séries contre les Jets avec Steen et Barbashev, a-t-il rappelé. Je ne serai donc pas dépaysé, je peux facilement deviner leurs intentions sur la patinoire.

« Je m’attends à du jeu encore robuste contre les Bruins, mais j’aime quand ça brasse, a-t-il continué. Je suis excité et j’ai hâte à ce premier match. »

Oskar Sundqvist
Photo AFP
Oskar Sundqvist

Lourde perte

Suspendu un match pour son coup à la tête contre le défenseur Matt Grzelcyk, Sundqvist sera difficile à remplacer.

« Sundqvist est un très bon joueur pour nous, mais nous avons pleinement confiance au prochain joueur (Sanford) qui rentrera dans la formation, a affirmé l’ailier Samuel Blais. Nous avons de la profondeur. Sundqvist est une grosse perte, mais nous ferons le travail quand même sans lui. »

Pour un centre de quatrième trio, Sundqvist a largement contribué à l’attaque des Blues depuis le début des séries avec 9 points (4 buts, 5 passes) et un dossier de +8 en 21 matchs.

Près d’un demi-siècle plus tard

Les Blues renoueront avec leurs partisans pour ce troisième match de la finale. Il s’agira d’une première rencontre en finale de la Coupe Stanley à St. Louis après une attente de 49 ans.

« C’est un moment spécial, c’est agréable d’être l’équipe qui met fin à cette pause de 49 ans, a souligné l’ailier David Perron. Mais nous voudrons en faire plus que juste jouer une finale. J’ai aussi investi beaucoup de mon temps et de ma carrière avec les Blues. Je suis heureux de vivre ce moment. Je trouve ça spécial pour toute l’organisation. »


► Craig Berube a encore une fois mentionné que le défenseur Vince Dunn se rapprochait d’un retour au jeu sans toutefois dire s’il sera à son poste.