/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

Se prélasser dans un tout inclus de Cayo Coco, c’est bien l’fun, mais ce n’est pas avec une courte escapade comme ça qu’on découvre véritablement le monde.

Pour se dépayser et se brasser minimalement la zone de confort, ça exige plus de temps et de préparation, mais pas nécessairement beaucoup plus d’argent.

Si ton globe-trotter intérieur ressent l’urgent besoin de faire son coming out, voici quelques conseils pour un wanderlust financièrement responsable.

Le «moment parfait» pour acheter un billet d’avion

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

On a entendu toutes les théories : 

  • «6 mois d’avance. MINIMUM.»
  • «Je débarque à l’aéroport sans billet, le jour même.»

Pour y voir un peu plus clair, un site spécialisé a analysé des centaines de millions d’offres afin de déterminer le moment optimal pour acheter un billet d’avion.

En moyenne, le meilleur prix obtenu pour un billet est au 70e jour avant le départ. En été, le délai est un peu plus court (47 jours), tandis que pour les vols d’hiver, c’est généralement trois mois avant le départ que tu vas trouver les meilleurs prix.

Moins d’une semaine avant le vol, c’est comme parier à la roulette, parce qu’en moyenne, les billets sont 208 $ US plus cher qu’à leur plus bas prix.

Conclusion: le moment optimal d’achat est difficilement prévisible et tu as sûrement mieux à faire que de programmer un algorithme pour tout analyser. Vise de 4 mois à 3 semaines avant le vol.

Pour encore moins te casser la tête, des services d’alerte par courriel (parfois payants) peuvent être utiles.

Le coût de la vie

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Trop souvent, on revient de voyage avec des souvenirs qui restent longtemps gravés... sur la carte de crédit.

Pour éviter ça, calcule les dépenses sur place (bouffe, sorties, transport, TOUT!), et prévois environ un 20% additionnel.

Ça peut sembler généreux, mais en plus des imprévus et des frais de change, il ne faut pas oublier qu’il y a des gens hyper compétents dont la job consiste à faire dépenser les touristes.

Puis on va se le dire, ce n’est pas en voyage que ton sens de la gestion financière et ton Pierre-Yves Mcsween intérieur sont à leur top.

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Tu as aussi un petit travail de recherche à faire. Le coût de la vie est un concept très relatif, même à l’intérieur d’un pays.

Tu peux faire un voyage de fou en Asie du Sud-Est et en Amérique latine pour une vingtaine de dollars par jour. Mais si tu tripes resto étoilé et hôtel clinquant, tu vas devoir appliquer une sérieuse révision à la hausse, même avec un taux de change favorable. 

La cagnotte du voyageur

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Tu connais la recette pour l’épargne: une pincée de discipline (réduire les dépenses frivoles) et une bonne poignée d’organisation (établir un budget).

Si tu te prépares quelques mois d’avance, des virements automatiques vers un CELI sont une bonne option. Pour te donner une idée du montant à épargner, additionne les estimations de ce que coûteront ton billet et ton séjour, et divise par le nombre de versements d’ici là.

Étant donné que tu vises un horizon à court terme, préconise des placements peu risqués. Ton objectif n’est pas d’obtenir un gros rendement, mais plutôt de profiter de revenus de placement qui croissent à l’abri de l’impôt.

Rappel important : pour la cotisation maximale annuelle en 2019, le plafond est à 6000 $.

La protection

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Que ce soit pour 6 mois dans une contrée lointaine ou pour 24 heures dans la pittoresque ville de Plattsburgh, une assurance voyage est vitale.

Valide tes protections par l’entremise de ton régime collectif ou de ta carte de crédit. Mais pour t’attaquer à un voyage costaud, investir dans une assurance voyage complète, ce n’est pas un luxe.

Pour une leçon 101 sur l’assurance voyage, on vous conseille cette petite vidéo ici.

Les vaccins

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

À certains endroits, pour éviter de devoir utiliser tes assurances parce que tu es tombé malade, c’est une méchante bonne idée de te faire vacciner.

La facture peut grimper à quelques centaines de dollars et les prix varient d’une clinique à l’autre, donc ça vaut la peine de magasiner.

L’hébergement

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Ibrahim Rifath - Unsplash

Partir avec d’autres personnes demeure la meilleure façon de réduire cette dépense. Ça permet aussi d’obtenir des rabais de groupes sur des activités comme les cours de surf et les excursions.

On s’entend que les vacances, c’est pour décrocher de la routine et du travail, mais si tu as le goût de mettre tes talents à profit, il y a moyen de troquer. Par exemple, en aidant à la traduction du site web de l’auberge en échange d'une réduction sur le prix.

Si tu pars en solo, il existe plein d’applications et de groupes sur Facebook pour trouver des complices avec qui séparer des factures.

Cet article propose de bons sites pour économiser en fonction de tes goûts et de ton niveau d'aventurier.

Pour les amoureux de roadtrip, le campervan offre un «deux en un» pas mal intéressant, surtout pour visiter l’Amérique du Nord ou l’Europe. Pour des conseils écono-camper, notre collaborateur François Breton-Champigny a raconté son périple ici.

Les valises

Nos meilleurs trucs pour découvrir le monde sans trop dépenser
Unsplash

Voyage léger! Ça économise beaucoup de temps dans les déplacements et ça évite bien du trouble. Mais surtout, ça va te ralentir les ardeurs de consommation de bébelles si tu traînes juste un packsack. 

Bon voyage! 


C'est avec des petits sacrifices et une bonne organisation que tu pourras voyager longtemps et plus souvent. Ce n’est pas toujours facile, mais l’effort en vaut la peine.

Grâce à l’argent accumulé dans ton CELI, tu pourras partir sans t'inquiéter de tes comptes à payer au retour.

 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux